dimanche , 17 février 2019
Accueil / Enquêtes / 7 DECHETS de fruits et légumes réellement BONS pour vous

7 DECHETS de fruits et légumes réellement BONS pour vous

par Cat Ebeling — coauteur de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de GraissesLe Top 101 des aliments qui combattent le vieillissement & Stoppez votre Diabète

7 super aliments qui sont probablement dans votre poubelle en ce moment même ! 

Le gaspillage d’aliments est dans la plupart des esprits de nos jours, et si vous achetez des légumes organiques chers, mais sains, vous devez absolument tirer le meilleur parti de vos achats. Saviez-vous que certaines des parties les plus saines des fruits et des légumes se retrouvent dans votre poubelle ? Nous coupons et pelons certaines des parties les plus nutritives de ces aliments. Jetons un coup d’œil sur les « déchets » de nourriture les plus nutritifs normalement jetés aux ordures. Manger toutes les parties comestibles de fruits et de légumes peut vous faire économiser beaucoup d’argent sur votre budget alimentaire, et fournir plus de nutriments par bouchée !

Remarque : il est fortement recommandé si vous mangez des peaux de végétaux et autres restes, de vous assurer d’acheter des produits organiques/bios locaux si possible. Et bien sûr, assurez-vous toujours de bien les laver. Certaines des formes les plus concentrées de pesticides peuvent se trouver dans la peau, la queue et l’écorce des légumes conventionnels. Certaines peaux, même organiques, peuvent contenir des huiles, des cires ou d’autres finitions pour protéger les fruits ou les légumes, assurez-vous surtout de bien les laver.

1. Les queues de carottes

Si vous achetez vos carottes fraîches, par botte, au lieu d’un sac, vous savez qu’elles ont de longues queues, luxuriantes, vertes et touffues. Les carottes fraîches cueillies ont des extrémités vertes en particulier. Pouvez-vous croire que nous les jetons ? Comme la plupart des légumes, ces queues contiennent des tonnes de nutriments et de fibres.

Les queues de carottes peuvent être hachées et utilisées comme du persil saupoudré sur vos pommes de terre, vos légumes, votre soupe ou ajoutés à une salade. Elle contient du potassium, de la chlorophylle, du magnésium et de la vitamine K, cette « nourriture pour lapin » aide à abaisser la tension artérielle, prévenir les maladies cardiaques, réguler la glycémie et soutenir la solidité des os.

Comment les manger : utilisez les plus fraîches que vous pouvez trouver pour une meilleure saveur. Ces queues fonctionnent le mieux en petites quantités, elles peuvent être un peu amères parfois. Coupez-les et ajoutez aux salades, à la salade de chou ou à des soupes. Vous pouvez également saupoudrer de légumes coupés en garniture. Ajoutez à vos soupes et ragoûts pour un apport nutritionnel supplémentaire. Pour les amateurs sérieux de queues de carottes, il existe en fait des potages et des soupes à base de queues de carottes. Essayez une délicieuse salade de queues de carottes, pois chiches et cumin.

2. Les queues de radis

C’est l’un de mes « déchets » préférés ! Les queues de radis frais sont délicieuses ! Elles ont une saveur caractéristique, forte et poivrée, très semblable à la roquette. En fait, très semblable aux radis, que j’adore ! Sa teneur élevée en potassium aide à équilibrer le sodium et a des effets positifs sur la tension artérielle, ainsi que sur la prévention de rétention d’eau excessive. Le potassium est un nutriment précieux qui équilibre le sodium. L’excès de sodium peut être contrebalancé par le potassium, sauf si vous n’obtenez pas assez de potassium dans votre alimentation.

Les radis sont une excellente source de fer, de vitamine A, de vitamine C, de phosphore et de thiamine, et aident à prévenir l’anémie, ainsi qu’à stimuler votre système immunitaire. Les feuilles de radis contiennent également des propriétés antimicrobiennes et antibactériennes, ce qui les rend bénéfiques pour prévenir les troubles digestifs des agents pathogènes, qui provoquent des intoxications alimentaires. En outre, leurs phytonutriments puissants aident à prévenir le cancer et ont des avantages anti-inflammatoires, de plus ils soulagent la douleur.

Comment les manger : ce sont des plats délicieux tout simplement coupés et mangés crus dans une salade, mélangés avec d’autres légumes. Faites-les sauter avec des feuilles de navet, des chardes ou des épinards, ou ajouter-les à un smoothie vert avec du kale, du pissenlit et des épinards.

Essayez une délicieuse salade d’épinards, de feuilles de radis, de bébés roquettes, et de jeunes légumes verts. Ajoutez de la tomate fraîche et des légumes, si vous le souhaitez ajoutez du bacon, et préparez-vous un assaisonnement avec une cuillère à soupe de graisse de bacon, 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme, et une touche de miel ou de sirop d’érable. Dressez sur la salade et régalez-vous !

3. La peau de mangue

Saviez-vous que vous pouviez manger la peau de la mangue ? Je n’en avais aucune idée personnellement. Il existe littéralement des centaines de variétés de mangues dans le monde, et environ 400 types. La mangue et sa peau fournissent des quantités massives de vitamines C, A, E, K et B6 ainsi que des minéraux comme le cuivre et le manganèse. Elles contiennent également des acteurs majeurs d’antioxydants, y compris la mangiférine, le norathyriol, le réservatrol et la quercétine. Ils combattent contre le vieillissement et les dommages aux radicaux libres qui causent des maladies et des dommages à notre ADN. Ces antioxydants sont antalgiques, antidiabétiques, cardio-hépato- et neuroprotecteurs, ainsi que des agents anti-inflammatoires puissants. Le réservatrol est saine pour le cœur, et la quercétine contient non seulement des propriétés anti-inflammatoires, mais aussi aide les allergies. Le Manigiferin contient des composés qui aident à lutter contre le diabète.

De plus, une étude à l’Université de Queensland School of Pharmacy a montré que l’extrait de peau de mangue peut effectivement prévenir la formation de cellules graisseuses. Les deux variétés particulières de mangue, Nam Doc Mai et Irwin, sont les plus efficaces.

Attention, cependant, si vous êtes sensible aux mangues, au vinaigre ou au chêne venimeux. La peau de la mangue contient un ingrédient appelé urushiol, semblable à une substance dans le vinaigre. Bien que la majorité de l’urushiol se trouve dans les vignes, la sève et les tiges de la mangue, une bonne quantité se trouve dans la peau des mangues. La mangue peut provoquer des réactions allergiques qui sont souvent causées par un contact avec la peau de la mangue. Il est préférable de manger de petits morceaux de peau de mangue à la fois, pour observer les réactions de votre corps. Vous pouvez également tester vos réactions en manipulant les fruits et voir si vous remarquez des démangeaisons ou des éruptions cutanées. Si c’est le cas, n’essayez pas d’en manger !

Comment en manger : la manière évidente est de manger une mangue et d’inclure la peau, comme si vous mangiez une pomme. Ajoutez une mangue entière avec la peau et ajoutez-la entière à vos smoothies. Assurez-vous d’enlever le noyau d’abord ! Essayez d’ajouter du zeste de mangue en desserts, en salades, dans vos smoothies, vos céréales ou votre soupe.

4. Les noyaux d’avocats

Les avocats jouissent d’une certaine popularité actuellement et les gens engloutissent ces nuggets crémeux et délicieux par douzaines. Cependant, cela signifie aussi que des tas de noyaux sont jetés, et à bien y réfléchir ils contiennent aussi de bons éléments nutritifs !

Les noyaux sont une source concentrée de nutriments, de fibres et de tonnes d’antioxydants. Alors que la Californie Avocado Growers Association ne recommande pas de manger les noyaux d’avocats, ils ont été consommés en toute sécurité ou utilisés à des fins médicales pendant des centaines d’années. En Amérique du Sud et en Afrique, ils sont souvent utilisés comme traitement pour la constipation et la diarrhée, l’arthrite, le diabète, les problèmes de peau et plus encore. Les noyaux d’avocats contiennent une grande quantité d’antioxydants, y compris le flavonol, connu pour ses capacités de lutte contre le cancer et le renforcement immunitaire. En fait, une étude menée en 2013 qui a été publiée dans Pharmaceutical Biology a montré que l’extrait de noyau d’avocat et la chair de l’avocat causent la mort de cellules leucémiques.

Les avocats et leurs noyaux sont également remplis de graisses monoinsaturées saines pour le cœur, et peuvent réduire le cholestérol et prévenir les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Les noyaux d’avocat contiennent également des phytochimiques naturels-procyanidines et des catéchines. Leurs propriétés anti-inflammatoires aident pour l’arthrite et d’autres maladies inflammatoires. Il ne faut tout de même pas exagérer ; ils contiennent des substances mineures qui peuvent être toxiques en grandes quantités. Une ou deux cuillères à café à la fois est cependant bon.

Comment en manger : séparez le noyau de l’avocat. Il peut être rôti au four ou mangé cru. Coupez-le en deux et utilisez un maillet à viande pour l’écraser. Les noyaux peuvent également être mélangés en poudre dans votre mixeur si vous le désirez. La poudre peut ensuite être ajoutée (quelques cuillères à café environ) aux smoothies, faites attention, c’est amer. Ou essayez de faire du thé en plaçant des morceaux de noyaux dans un infuseur. Ajoutez un peu de sirop de miel ou d’érable et prenez une gorgée.

5. Les peaux et les écorces d’oranges et de pamplemousses

Avez-vous déjà pelé une orange ou un pamplemousse et vu tout ce truc blanc collé au fruit ? La plupart des gens l’enlèvent, pensant qu’il ne faut pas le manger. Les agrumes sont chargés de vitamine C, mais la partie blanche à l’intérieure de la peau – appelée le péricarpe, contient certains des nutriments les plus puissants d’une orange, d’un pamplemousse, d’un citron ou d’un citron vert. La partie blanche à l’intérieur de la peau contient en fait la plus forte concentration de  vitamine C.

Une des substances à l’intérieur de la peau est un flavonoïde appelé naringénine, qui se trouve dans tous les agrumes. Des études ont montré que la naringénine et les autres flavonoïdes d’agrumes réparent les dommages causés par l’ADN des radicaux libres qui conduisent au cancer, et d’autres recherches ont montré que ce phytonutriment peut stimuler le foie pour brûler l’excès de graisse et restaurer le poids normal de souris obèses.

L’eau ou partie fibreuse blanche qui colle à la chair des agrumes aide en fait à réduire le taux de cholestérol, la tension artérielle et l’inflammation. Donc, ne pensez pas que vous devez nettoyer votre orange ou votre pamplemousse lorsque vous l’épluchez, mangez aussi les parties blanches ! La partie blanche et l’écorce contiennent également de la pectine, qui est un type de fibre sain.

Bien que les flavonoïdes soient abondants dans le fruit lui-même, ils se trouvent en plus grande concentration dans l’écorce. Les peaux d’agrumes contiennent du d-limonène, qui combat en réalité certains des types de cancer de la peau les plus sérieux, en particulier le cancer de la peau des cellules squameuses, selon des recherches du Arizona Cancer Center. Les écorces d’agrumes, en particulier l’orange et les mandarines, contiennent également de la tangerétine et de la nobiletine, des flavonoïdes puissants qui luttent contre le cancer, le diabète, et sont de puissants anti-inflammatoires.

Comment en manger : laissez beaucoup de « trucs blancs » sur l’orange, le pamplemousse ou d’autres agrumes lorsque vous les épluchez. Râpez et utilisez le zeste d’orange, de citron et de citron vert sur tout, les smoothies, la viande, les salades, les plats principaux, même les desserts. C’est aussi délicieux sur le poulet ou le poisson que lorsque c’est râpé sur une tarte aux myrtilles.

6. La peau et les graines de pastèques et de melons d’eau

Bien qu’il n’y ait rien de mieux que de mordre dans une pastèque sucrée et juteuse, une fois que vous atteignez la couche blanche, vous la jetez à la poubelle. Pas vrai ? Cependant, la couche blanche contient des nutriments et des antioxydants assez puissants. L’écorce contient un ingrédient appelé la citrulline, qui est un type d’acide aminé qui se transforme en une substance appelée arginine ou L-arginine. La citrulline et la L-arginine qui en résultent sont en fait très bénéfiques pour le système circulatoire et le flux sanguin. L’un des plus grands avantages de la L-arginine est sa capacité à améliorer le flux sanguin et la circulation. La L-arginine est une substance que le corps utilise pour augmenter l’azote, ce qui entraîne réellement l’ouverture des vaisseaux sanguins.

Les athlètes se supplémentent avec de la L-arginine pour aider la vigueur physique, la force et l’endurance. Elle est également bénéfique pour abaisser la tension artérielle, aider à la fonction cérébrale et le transfert des nutriments. La L-arginine contribue aussi à stimuler les hormones de croissance et l’insuline pour la croissance et l’énergie. Elle contribue même à la dysfonction érectile, avec des antioxydants puissants qui protègent contre les dommages causés par les radicaux libres et l’inflammation. La citrulline a été étudiée et a permis de réduire le risque de crises cardiaques et de caillots sanguins, d’améliorer la fonction immunitaire, la fonction rénale, la vigilance et les capacités mentales, et même de combattre le rhume.

Et devinez quoi ? Ne crachez pas les graines ! Récupérez-les, faites-les griller et mangez-les ! Les graines de pastèque contiennent beaucoup de protéines et sont excellentes à manger. Il y a même des barres énergétiques aux graines de pastèque. Elles ont un goût délicat et une texture ressemblant à des graines de citrouille.

Les graines de pastèque sont des sources de nutriments et de protéines ! Elles contiennent deux fois plus de protéines que les amandes et sont l’une des graines contenant la plus grande quantité de protéines que vous pouvez manger. En plus des protéines, elles sont très riches en vitamines B. Les vitamines B sont essentielles pour convertir les aliments en énergie et aider à maintenir la santé mentale, ainsi que le système nerveux. La vitamine B la plus répandue dans les graines de pastèque est la niacine. La niacine est particulièrement importante pour le système nerveux, le système digestif et la santé de la peau. D’autres vitamines B dans les graines de pastèque comprennent le folate, la thiamine, la riboflavine, la vitamine B6 et l’acide pantothénique. Elles contiennent également du magnésium, du phosphore, du fer, du potassium, du sodium, du cuivre, du manganèse et du zinc, ainsi que des graisses oméga 3 et oméga 6 saines.

Comment en manger : conservez ces peaux ! Enlevez la peau dure extérieure et mettez des morceaux de la partie blanche dans un mixeur comme additif pour les smoothies. Les graines de pastèque devraient être séchées, grillées et idéalement broyées. Rincez et séchez vos graines de pastèque, mettez-les sur un grill. Vous pouvez ensuite ajouter une fine couche d’huile végétale ou d’huile d’olive. Saupoudrez de sel de mer et mélangez les graines pour les enrober. Faites griller à 190°C pendant environ 10 minutes. Mettez-en dans votre yaourt, vos salades, vos soupes ou mangez-les seules.

7. Les queues de brocolis

J’avais l’habitude d’acheter seulement les fleurs de brocoli ou le brocoli jeune, parce que je pensais qu’il y avait beaucoup de déchets dans les queues de brocolis. Les queues de brocolis sont délicieuses et peuvent être utilisées de différentes façons. Ne les jetez pas, elles sont nutritives ! Elles contiennent tous les nutriments super puissants que le brocoli contient, et les mêmes capacités de lutte contre le cancer !

Le brocoli est un acteur majeur de la famille des légumes crucifères, ce légume incroyable a montré scientifiquement qu’il prévenait et tuait les cellules cancéreuses, réduisait les tumeurs et prévenait leur propagation. Le brocoli contient des composés bioactifs très puissants qui combattent le cancer, l’arthrite, l’hypertension, les maladies cardiaques, les maladies rénales, le diabète et plus encore. Le brocoli a montré dans des études scientifiques qu’il :

  • Protégeait les cellules des dommages à l’ADN
  • Détoxifiait le corps
  • Tuait les cellules cancéreuses
  • Avait une action antivirale, antifongique et antibactérienne
  • Était un puissant anti-inflammatoire
  • Inhibait la croissance et la propagation des cellules cancéreuses

Comment en manger : les queues, même épaisses, peuvent être pelées et hachées en petits morceaux et cuites avec du brocoli, ou bien épaissies et sautées, ajoutées à la salade de chou .

J’adore vraiment les queues de brocolis qui ont été coupées pour grignoter crues ou pour les trempettes !

Il y a (littéralement) des tonnes d’autres légumes et de fruits que vous jetez également. Assurez-vous d’utiliser vos légumes de la tête à la racine. Évitez d’éplucher les légumes, et consommez si possible les épluchures, en particulier les légumes-racines comme les pommes de terre, les carottes, les betteraves et autres. Les épluchures contiennent la plus grande capacité nutritive qui soit. Utilisez les extrémités ou les tiges dans les salades et faites-les sauter. Les betteraves et les navets sont délicieux, légèrement sautés avec une noix de beurre, un mélange de citron, et ajoutez un peu de zeste de citron !

N’oubliez pas de toujours choisir organique/bio, et lavez bien vos aliments pour éliminer les revêtements ou les cires qui peuvent être sur la peau. Une bonne nourriture saine est comme de l’or, assurez-vous d’en utiliser autant que possible ! Évitez les déchets alimentaires, protégez votre santé et économisez de l’argent dans le processus !

 

 

 

 

 

Références :

https://www.rodalewellness.com/food/food-scraps/slide/4

http://www.foodnetwork.ca/kitchen-basics/blog/10-food-scraps-you-shouldnt-throw-away-32392/

http://www.berkeleywellness.com/healthy-eating/food-safety/article/are-avocado-pits-edible

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26077472

A propos Détective Nutrition

Mike Geary est spécialiste en nutrition certifié et entraîneur personnel certifié depuis plus de 15 ans. Il étudie la nutrition et l'entraînement depuis près de 25 ans, depuis qu'il est jeune adolescent. Mike est originaire de Pennsylvanie, mais amoureux de la montagne il réside maintenant dans l'Utah. Mike est un passionné d'aventure et quand il ne passe pas son temps à faire du ski, du VTT, de la randonnée ou du paddleboard sur le lac, il apprécie le parachutisme, le rafting, le pilotage d'un avion de chasse italien (sérieux), la plongée sous-marine, de l'héli-ski et Voyager à travers le monde tout en appréciant l'apprentissage de différentes cultures. À l'âge de 40 ans, Mike se sent maintenant plus sain, plus fort et plus énergique qu'à l'âge de 20 ans... Tout cela en raison d'un mode de vie sain et d'une excellente nutrition !

Vérifier également

La VÉRITÉ sur le bacon : d’une bien mauvaise réputation, d’un élément du petit déjeuner américain, le bacon réserve bien des surprises…

On dit que le bacon est « malsain », mais l’est-il vraiment ? Voyons la composition du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiquez-nous svp à quelle adresse email vous l’envoyer :

 

Nous détestons les SPAM et promettons de garder votre email en sureté.