mardi , 16 juillet 2019
Accueil / Anti-âge / Le Top dix des aliments qui combattent le cancer

Le Top dix des aliments qui combattent le cancer

par Cat Ebeling — coauteur de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de Graisses,~ Le Top 101 des aliments qui combattent le vieillissement ~ Stoppez votre Diabète ~ La Vérité sur la Testostérone (*nouveau !!!)

Le cancer est un mot qui fait peur à la plupart des gens. Cela peut vous amener à repenser totalement votre vie. En vous donnant un plan d’action, vous contribuerez à votre santé, votre bien-être et votre état d’esprit. Si votre mode de vie et votre régime alimentaire ont besoin d’une refonte, le moment est venu d’apporter des changements radicaux.

Les aliments ont le pouvoir de :

  • renforcer notre système immunitaire pour lutter contre le cancer,
  • augmenter les antioxydants présents dans notre corps,
  • protéger l’ADN de nos cellules,
  • prévenir le cancer,
  • améliorer notre santé générale.

Notre corps a une tendance naturelle à vouloir guérir, mais nous devons l’aider à retourner au point où il est capable de lutter contre la maladie. Nous pouvons le faire en éliminant les aliments et les toxines cancérigènes et en créant un régime alimentaire sain, qui renforce le système immunitaire.

Que vous choisissiez de suivre un traitement anticancéreux conventionnel ou de suivre une voie plus naturelle, ces conseils sur les aliments anticancéreux vous aideront à le combattre et à retrouver la santé.

Tandis que la médecine conventionnelle minimise l’importance des changements d’alimentation et de mode de vie, il est nécessaire que vous réalisiez que votre régime et votre mode de vie sont d’une importance capitale !

Un bon départ consiste à éliminer et à détoxifier le corps des aliments et des toxines qui nourrissent et encouragent le cancer, favorisent l’oxydation et affaiblissent le système immunitaire, puis à reconstruire les cellules du corps en revenant à la source avec des aliments très sains, qui luttent contre le cancer.

Affamer le cancer

Adoptez un régime cétogène. Il a été scientifiquement prouvé que les régimes cétogènes améliorent la récupération au cancer et ont un effet « anti-tumoral ». Un régime cétogène est un régime très pauvre en glucides, en protéines et en gras. Les régimes Keto aident à activer le mécanisme de « combustion des graisses » du corps, tout en maintenant très bas la glycémie et l’insuline. Lorsque le corps est capable de dégrader efficacement les graisses, ou cétones comme on les appelle, pour les utiliser comme combustibles, le corps est « adapté à la graisse ». Les cellules cancéreuses utilisent principalement le glucose comme carburant et ne peuvent pas utiliser de corps cétoniques. Elles meurent donc de faim avec ce type de régime.

Outre sa capacité à réduire la glycémie, l’insuline et à brûler les graisses comme carburant, le régime céto est également connu par les professionnels pour ses effets bénéfiques sur la santé. D’une part, il affame les cellules cancéreuses et, comme nous le savons, c’est extrêmement important, il est donc intéressant de procéder à d’importants changements dans le régime alimentaire. Ce régime contribue également à réduire l’inflammation, un autre problème de santé lié au cancer.

La meilleure façon de préparer le corps à un régime céto consiste à adopter une routine de jeûne intermittent. Cela permet au corps de jeûner pendant des périodes de 12 à 16 heures ou plus et aide à commencer le processus d’adaptation des graisses.

Contrairement à ce que beaucoup d’entre nous croient, notre organisme ne combat pas seulement le cancer quand un cancer est diagnostiqué. Le cancer prend des années à se développer dans notre corps, et nous combattons et détruisons quotidiennement les cellules cancéreuses ! Il est donc extrêmement important de manger au quotidien des aliments qui combattent le cancer, qu’il est été diagnostiqué ou non.

Ty Bollinger, du site TheTruthAboutCancer.com, a déclaré :

« De nouvelles études sur les avantages de l’utilisation des aliments en tant que médicament ont permis des découvertes fascinantes au cours de la dernière décennie. Les résultats de prestigieux laboratoires dans le monde entier nous montrent que non seulement vous pouvez améliorer votre état de santé général pour prévenir les maladies… mais vous pouvez également lutter activement contre les maladies… avec l’alimentation. ”

En fait, il existe des aliments qui ciblent spécifiquement les cellules cancéreuses, tout en bénéficiant et en renforçant les cellules saines de votre corps. Il existe des aliments disponibles directement dans votre magasin d’aliments naturels ou au marché, qui vous aideront à combattre et à détruire ces cellules envahissantes.

Cet article vous aidera à découvrir les aliments qui vous aideront à :

  • Détoxifier votre corps
  • Renforcer le système immunitaire et réparer l’ADN des cellules
  • Tuer vraiment les cellules cancéreuses et arrêter leur propagation

Principaux aliments pour combattre le cancer

1. L’ail

L’aliment anti-cancéreux le plus puissant est l’ail. L’ail, en particulier l’ail cru, ainsi que ses autres proches parents de la famille allium, notamment les oignons, les poireaux et les échalotes font partie des aliments les plus puissants pour lutter contre le cancer. L’ail et le reste de la famille des alliums contiennent des antioxydants très puissants comme l’allicine, qui éliminent les radicaux libres du corps. L’ail est aussi utile en tant que promoteur immunitaire, il est anti-inflammatoire, abaisse la pression artérielle, le cholestérol LDL et détoxifie.

Plusieurs études ont montré qu’une consommation accrue d’ail réduisait le risque de certains cancers, en particulier les cancers :

  • de l’estomac,
  • du côlon,
  • de l’œsophage,
  • du pancréas,
  • du sein.

Les autres cancers que l’ail et les oignons combattent sont les cancers de la bouche, de l’ovaire, de l’endomètre, du rein et du larynx.

Les effets anticancéreux de l’ail pourraient être liés :

  • à ses propriétés antibactériennes,
  • à son aptitude à combattre les substances cancérogènes,
  • à sa capacité à réparer l’ADN,
  • à sa capacité à réduire la reproduction cellulaire,
  • à sa capacité provoquer la mort cellulaire.

2. Le brocoli, pousses de brocoli et autres légumes crucifères

Le brocoli est apparenté à la famille des légumes crucifères qui luttent contre le cancer, notamment le chou, le chou-fleur, la roquette, le chou frisé, le chou vert et le chou de Bruxelles. Le brocoli et ses cousins ​​crucifères ont prouvé leur efficacité contre de nombreux cancers, en particulier les cancers du sein, du col utérin, de l’estomac, de la prostate et du foie.

Le brocoli contient de nombreux composés phytochimiques puissants, ainsi que des antioxydants tels que la glucoraphanine et l’indole-3-carbinol, des armes anticancéreuses éprouvées qui ont une toxicité sélective contre les cellules cancéreuses, tout en renforçant les cellules saines de l’organisme.

Les légumes crucifères sont connus pour être de puissants tueurs de cancer et beaucoup sont riches en glutathion, connu sous le nom de « roi des antioxydants » en raison de ses puissantes capacités de piégeage des radicaux libres. La plupart des légumes crucifères sont des sources riches en nutriments d’une famille de composés phytochimiques appelés isothiocyanates liés à la prévention du cancer.

Les pousses de brocoli contiennent en effet certains des taux les plus élevés de composés anticancéreux. De nombreuses études ont montré que les propriétés protectrices du cancer les plus élevées avaient tendance à se concentrer sur les germes environ 3 jours après la germination. Le brocoli est naturellement anti-inflammatoire, bon pour les os et le cœur, et dense en nutriments. Il est donc bénéfique pour la santé en général.

3. Le thé

Le thé vert contient des antioxydants extrêmement puissants, appelés « catéchines », qui combattent efficacement les radicaux libres. Des études de laboratoire ont montré que ce produit tue ou inhibe la croissance des cancers existants et réduit la taille des tumeurs. Les deux principaux composés anticancéreux du thé vert, l’EGCG et la quercétine, sont des armes puissantes dans la lutte contre de nombreux types de cancers.

De plus, le thé vert aide à favoriser la production des antioxydants que sont le glutathion et la superoxyde dismutase (SOD), qui réduisent considérablement l’inflammation dans le corps. Le thé vert réduit le risque de maladie cardiaque, diminue le LDL (mauvais cholestérol) tout en augmentant le HDL (bon) cholestérol et abaisse la pression artérielle.

4. Légumes à feuilles vertes

Les légumes à feuilles constituent l’un des éléments les plus importants de tout régime alimentaire sain, ils regorgent de vitamines, de minéraux, d’antioxydants et d’autres composés phytochimiques nécessaires. Les légumes verts feuillus, en particulier ce qui sont amers comme la roquette, le cresson, le chou frisé, le chou vert, les feuilles de moutarde, etc., combattent avec acharnement le cancer.

Un grand nombre de ces légumes verts ; moutarde, chou, kale, roquette et autres font en réalité partie de la famille des crucifères, ils contiennent les mêmes composés anticancéreux que leurs cousins. Les légumes feuillus sont riches en vitamine C, en méthylfolate (un type d’acide folique absorbable) et en bétacarotène, tous des antioxydants puissants.

Les légumes feuillus sont des sources de glucosinolates, ce qui :

  • leur confère des propriétés antibactériennes et antivirales efficaces,
  • leur donne des capacités de détoxification de l’organisme des substances cancérogènes,
  • leur permet de reprogrammer le cancer des cellules cancéreuses,
  • prévient la formation de tumeurs et de métastases.

Ces produits chimiques naturels sont activés lors de la mastication et de la digestion en composés anticancéreux biologiquement actifs tels que les indoles, les thiocyanates et les isothiocyanates.

5. Le gingembre

Le gingembre est l’un des aliments anti-inflammatoires anticancéreux les plus puissants que vous puissiez trouver ! Le gingembre est connu pour réduire les tumeurs et détruire les cellules souches du cancer, aussi efficacement que certains médicaments de chimiothérapie. Cependant, le gingembre a la capacité de protéger les cellules saines tout en tuant les cellules souches du cancer.

Le gingembre contient un composé puissant, le 6-shogaol, qui est très efficace pour tuer les cellules souches du cancer dans le cancer du sein, selon une étude réalisée en 2015. Le Shogaol a été comparé au Taxol, un médicament de chimiothérapie et à la curcumine issue du curcuma. Le composé trouvé dans le gingembre s’est révélé le plus efficace, en particulier contre les cellules souches cancéreuses. Le taxol n’a pas pu égaler l’activité du shogaol du gingembre, même pour une dose 10 000 fois supérieure !

Des études scientifiques ont démontré que les extraits de gingembre ont des effets antioxydants, anti-inflammatoires et anti-tumoraux sur les cellules humaines et les cellules cancéreuses. Parce que le gingembre a un puissant effet anti-inflammatoire sur les cellules, la réduction des indicateurs inflammatoires clé réduit également la probabilité de développement d’un cancer, en plus de ses capacités de diminuer les tumeurs.

L’action anti-nausée du gingembre est très utile pour prévenir les nausées et les vomissements suite à la chimiothérapie d’un traitement anticancéreux standard.

6. Le curcuma

Le superaliment curcuma était déjà prisé 3000 avant JC et est l’un des nutriments anticancéreux les plus importants étudiés aujourd’hui. La curcumine est le pigment jaune qui provient du curcuma et est l’un des trois principes actifs connus du curcuma. La curcumine a montré des avantages incroyables contre le cancer. Dans les pays où les gens consomment quotidiennement du curcuma, les recherches montrent que les taux de nombreux types de cancer sont moins élevés.

Plus de 2 000 études ont été publiées montrant que la curcumine combat les cancers :

  • du sein,
  • de la prostate,
  • du foie,
  • du côlon,
  • du poumon,
  • du pancréas,

Nombre de ces études ont montré que la curcumine empêche réellement les cellules cancéreuses de se multiplier et entraîne la mort des cellules cancéreuses. La capacité de la curcumine à lutter contre le cancer est supérieure à celle de nombreux médicaments de chimiothérapie, car elle tue sélectivement les cellules souches du cancer, laissant les cellules saines intactes.

La curcumine fait actuellement l’objet de plusieurs essais cliniques pour le traitement du cancer, notamment de la prostate, du sein, du côlon et de l’ostéosarcome. La curcumine peut tuer une grande variété de types de cellules tumorales par le biais de plusieurs mécanismes totalement différents. En raison de la manière variée dont la curcumine peut provoquer la mort des cellules cancéreuses, il est peu probable que les cellules cancéreuses développent une résistance à la curcumine, contrairement à de nombreux médicaments de chimiothérapie.

7. Les champignons

Les champignons médicinaux sont utilisés depuis des siècles dans le monde entier pour lutter contre le cancer et améliorer ou moduler la réponse immunitaire. Ces champignons comprennent le shitake, le reishi, le maitake, le mannentake et le cordyceps. La recherche a indiqué que ces variétés de champignons ont des activités uniques de protection anticancéreuse, antivirale, anti-inflammatoire et de protection du foie.

Les champignons Reishi sont utilisés en médecine chinoise dans le traitement du cancer depuis de nombreuses années. On dit que le reishi améliore le bien-être, la force et la santé. Les champignons Reishi stimulent le système immunitaire, atténuent les effets secondaires désagréables de la chimiothérapie et protègent l’ADN des cellules.

Le Trametes versicolor est un autre champignon médicinal bien connu en médecine alternative. Des études ont montré qu’il améliore les taux de survie, module (équilibre) le système immunitaire et possède des propriétés antitumorales. Il améliore également les effets bénéfiques de la chimiothérapie et réduit les effets secondaires.

Le Cordyceps agit comme un stimulant immunitaire en augmentant le nombre de cellules T et NT «Natural Killer» qui luttent contre le cancer, tout en prolongeant la durée de vie et la puissance des globules blancs. Cela augmente la capacité du corps à combattre les agents pathogènes, les infections et le cancer. Il a montré des propriétés anti-tumorales et protège les reins de la chimiothérapie.

Le champignon Maitake agit sur le système immunitaire. Des études ont montré qu’il peut renforcer deux voies différentes du système immunitaire, en l’aidant à combattre les infections et en protégeant le corps des envahisseurs comme le cancer. Maitake protège les cellules avec ses propriétés antioxydantes et diminue l’enzyme inflammatoire du facteur COX2, très courante dans la physiologie du cancer. Le Maitake lutte contre les métastases et prévient la prolifération et la propagation du cancer.

8. Les grenades

Les grenades sont utilisées depuis de nombreuses années pour traiter diverses maladies, telles que le cancer. La grenade contient de puissants antioxydants et constitue une riche source d’anthocyanes, d’ellagitanins et de tanins hydrolysables.

Des études montrent que la grenade agit sur de multiples cibles contre différents types de cancers, ce qui explique en partie son efficacité. Elle agit en protégeant contre les dommages sur l’ADN, en arrêtant la propagation du cancer dans le corps, en réduisant l’inflammation, en protégeant les cellules saines et en provoquant l’apoptose des cellules cancéreuses (mort cellulaire). La grenade est efficace contre une grande variété de cancers.

9. Les baies

Les baies, y compris les fraises, les framboises, les myrtilles, les canneberges, les mûres, les framboises noires, les cerises, les baies de sureau et les myrtilles sont toutes chargées d’une substance qui combat le cancer, appelée anthocyane. Les mûres, les framboises noires et les myrtilles en particulier, ont certains des niveaux les plus élevés de ce phytochimique favorisant la santé. Les anthocyanes ralentissent la croissance des cellules pré-malignes (cancéreuses) et empêchent la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui pourraient nourrir une tumeur cancéreuse.

10. Les légumes de couleur orange

Leurs couleurs vives signifient qu’ils sont chargés de composés phytochimiques, en particulier d’antioxydants appelés caroténoïdes, qui combattent le cancer. Les autres caroténoïdes comprennent l’alphacarotène, le bêtacarotène, le lycopène, la lutéine et la cryptoxanthine, qui sont tous liés à la vitamine A à base de plantes.

Les agrumes, les patates douces, la citrouille, les courges, les poivrons rouges, les tomates et d’autres légumes aident à obtenir beaucoup de ces puissants caroténoïdes dans votre alimentation. Le bêtacarotène a été bien étudié et est reconnu pour être essentiel au renforcement du système immunitaire, à la désintoxication du corps et à la lutte contre les cancers de la peau, des yeux et des organes. Il aide votre corps à avoir une gamme complète de puissants outils de lutte contre le cancer.

Cette liste est loin d’être exhaustive, il existe littéralement des centaines d’aliments, d’herbes et d’épices qui combattent le cancer. En mangeant une variété d’aliments frais, biologiques et naturellement élevés, tout en limitant les toxines présentes dans votre alimentation et votre environnement, vous pouvez commencer le processus de guérison.

Outre les aliments ci-dessus pour lutter contre le cancer, la nutrition en général est extrêmement importante. Chaque bouchée devrait constituer un apport de super aliment nutritif. Renforcer votre corps, renforcer votre système immunitaire et optimiser votre santé le plus possible est la clé de votre santé et de votre longévité.

Assurez-vous d’inclure beaucoup de protéines saines dans votre alimentation. Même s’il s’agit d’un régime riche en plantes, il ne s’agit nullement d’un régime végétarien. Un corps en voie de guérison a besoin de protéines pour se reconstruire. Complétez avec de petites quantités de viandes naturellement élevées, nourries à l’herbe, de volaille et d’œufs biologiques, élevés à l’air libre et de poissons capturés à l’état sauvage. La viande, la volaille et le poisson élevés dans un environnement naturel sans hormones, sans antibiotiques ni céréales ajoutés nourriront et protégeront votre corps tout en luttant contre le cancer.

Ajoutez-y du bouillon d’os pour apaiser et soigner le système digestif tout en le renforçant et le fortifiant. Le bouillon d’os est précieux pour aider à apaiser et éliminer l’inflammation dans l’intestin. Les problèmes intestinaux sont souvent à la base de l’inflammation globale du corps, l’un des points de départ de la croissance du cancer.

Des graisses saines sont essentielles à une bonne nutrition et une bonne santé pour lutter contre le cancer. Évitez les huiles végétales transformées toxiques et consommez plutôt beaucoup de graisses saines et naturelles comme le beurre nourri à l’herbe, l’huile de noix de coco biologique non raffinée et l’huile d’olive extra vierge riche en antioxydants. Et assurez-vous d’ajouter à la lutte contre le cancer, des graisses saines comme les noix, les avocats et les produits laitiers biologiques de pâturage, en particulier les produits laitiers de culture comme le yogourt biologique (non sucré) et les fromages non transformés.

Surtout, gardez un état d’esprit sain, méditez, déstressez et aimez votre corps et vous-même. Votre corps a maintenant besoin de votre attention pour récupérer et retrouver la santé. Donnez de la gratitude et de l’appréciation aux personnes qui vous soutiennent et appréciez la vie. Chaque jour est un nouveau jour. Prenez soin de vous et ayez la foi !

 

 

Références :

https://www.cancer.gov/about-cancer/causes-prevention/risk/diet/garlic-fact-sheet

https: //draxe.com/detox-diet/

https://draxe.com/cancer-fighting-foods/

https://drjockers.com/10- critical-cetogenic-diet-tips /

https://thetruthaboutcancer.com/cancer-fighting-benefits-of-curcumin/May-

https://www.lifeextension.com/Magazine/2016/11/How-Pomegranate–Protect– Against-Cancer / Page-01

https://www.medicalnewstoday.com/articles/321410.php

https://www.cancertherapyadvisor.com/fact- fiches techniques / cancer-reishi-mushroom-fact-sheet / article / 647081/2 /

A propos Détective Nutrition

Mike Geary est spécialiste en nutrition certifié et entraîneur personnel certifié depuis plus de 15 ans. Il étudie la nutrition et l'entraînement depuis près de 25 ans, depuis qu'il est jeune adolescent. Mike est originaire de Pennsylvanie, mais amoureux de la montagne il réside maintenant dans l'Utah. Mike est un passionné d'aventure et quand il ne passe pas son temps à faire du ski, du VTT, de la randonnée ou du paddleboard sur le lac, il apprécie le parachutisme, le rafting, le pilotage d'un avion de chasse italien (sérieux), la plongée sous-marine, de l'héli-ski et Voyager à travers le monde tout en appréciant l'apprentissage de différentes cultures. À l'âge de 40 ans, Mike se sent maintenant plus sain, plus fort et plus énergique qu'à l'âge de 20 ans... Tout cela en raison d'un mode de vie sain et d'une excellente nutrition !

Vérifier également

Kombucha brut vs Cidre brut vs Bière

par Cat Ebeling — coauteur de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de Graisses,~ Le Top 101 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiquez-nous svp à quelle adresse email vous l’envoyer :

 

Nous détestons les SPAM et promettons de garder votre email en sureté.