samedi , 7 décembre 2019
Accueil / Anti-âge / Aliments amers – le remède digestif parfait

Aliments amers – le remède digestif parfait

par Cat Ebeling & Mike Geary — co-auteurs de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de GraissesLe Top 101 des aliments qui combattent le vieillissement Stoppez votre Diabète

Depuis longtemps les herbes et les légumes amers sont utilisés en médecine, mais la plupart de nos régimes modernes ne contiennent pas ces éléments extrêmement bénéfiques. Comme la plupart des gens détestent les saveurs amères, c’est facile à comprendre ; mais les aliments qui en contiennent naturellement possèdent de grandes quantités d’antioxydants et offrent certains des meilleurs bénéfices pour la santé. Historiquement, les herbes amères ont été utilisées pendant des centaines voire des milliers d’années comme détoxifiant, énergisant, pour renforcer la santé et soutenir la digestion. Les aliments amers sont un élément clé de la santé.

On peut lire dans le journal européen de phytothérapie :

Avec autant d’herbes amères, la plupart ayant une longue histoire d’usage à des fins médicinales dans plusieurs cultures, il n’est pas étonnant de lire que « le système urinaire semble être le seul à ne pas tirer d’avantages directs de l’administration d’aliments amers ».

Et selon l’institut Westin Price,

« Il est regrettable que notre régime alimentaire moderne manque complètement de plantes sauvages au goût amer que nos ancêtres considéraient essentielles à leur santé. De nombreuses maladies qui anéantissent notre culture moderne ; de l’indigestion, au reflux gastrique, en passant par les désordres métaboliques […] semblent toutes renvoyer vers la déficience en aliments amers, au manque de protection et de tonus qu’elles confèrent à nos fonctions digestives et métaboliques. »

Il existe une variété de composés végétaux classés comme « amers ». Ces composés comprennent des composés phytochimiques portant des noms tels que iridoïdes, serquiterpènes, lactones et alcaloïdes, tous présents naturellement dans de nombreuses plantes.

Il a été démontré que de nombreux aliments amers avaient une activité antifongique, antiseptique, antiparasitaire et même antitumorale qui est en réalité un mécanisme d’autodéfense de la plante. On pense que ces composés ont pour fonction de protéger les plantes amères contre les insectes et les animaux susceptibles de les manger ou de les attaquer.

La plupart des organismes, y compris humains, ont évolué pour adopter une aversion naturelle pour les saveurs nettement amères, car la réaction naturelle est que l’amer équivaut à un poison, ce qui dans certains cas peut être vrai. Cependant, de nombreuses plantes amères ont d’énormes avantages pour la santé, les hommes ont découvert que certaines de ces plantes au goût amer sont très bonnes à manger. Comme nous nous sommes adaptés à manger et à savourer des saveurs amères, nous en avons également récolté les vertus saines. L’un des principaux pouvoirs des plantes amères est leur effet stimulant sur la digestion.

Que se passe-t-il dans notre corps lorsque nous mangeons des aliments amers ?

Lorsque nous mangeons ou buvons quelque chose d’amer, les récepteurs de notre langue déclenchent une chaîne d’événements, connue sous le nom de « réflexe amer ». Cela déclenche la libération hormonale de la gastrine. La gastrine « réveille » le foie, l’estomac, la vésicule biliaire, le pancréas et les intestins, qui contribuent tous au processus de digestion. La gastrine commence une chaîne d’événements dans le système digestif, notamment en stimulant la libération de :

  • La salive, qui commence à décomposer les glucides dans la bouche.
  • L’acide chlorhydrique dans l’estomac, qui décompose davantage les protéines et les graisses, améliore l’absorption des vitamines et des minéraux et détruit les microbes nocifs, dont certains provoquent une intoxication alimentaire.
  • La pepsine, une enzyme qui décompose les molécules des protéines.
  • Le facteur intrinsèque, nécessaire à l’absorption de la vitamine B12.
  • La bile, qui décompose les graisses et aide à nettoyer le foie.

Consommer des aliments amers régulièrement à petites doses renforce votre système digestif, y compris votre estomac, votre vésicule biliaire, votre foie et votre pancréas.

Dans l’estomac, les aliments amers commencent à stimuler le muscle lisse, augmentant ainsi le taux de vidange gastrique. Cela aide également à contracter le muscle du sphincter oesophagien, ce qui aide à prévenir le reflux acide. Les aliments amers sont en réalité bénéfiques pour les personnes souffrant de RGO en raison de l’effet curatif des aliments amers combinés à leur capacité à déplacer le contenu de l’estomac dans les intestins, au lieu de le laisser revenir en arrière.

Ce réflexe amer a également pour effet de déclencher l’appétit et de préparer votre corps à la nourriture, en déclenchant des contractions dans l’intestin, entraînant ainsi le passage d’aliments digérés.

Plus loin dans les intestins, les aliments amers aident à réparer les dommages dans la paroi intestinale, améliorant ainsi la division cellulaire et la croissance. C’est la raison pour laquelle on pense que les aliments amers aident à réparer les problèmes d’intestin perméable, qui peuvent résulter d’allergies alimentaires, d’inflammations et de maladies cœliaques.

Les aliments amers stimulent également la libération de la bile par le foie, un produit nécessaire à la digestion des graisses. La bile aide à l’absorption des vitamines liposolubles A, D et E. Elle aide également à débarrasser le foie des toxines, de l’excès de cholestérol et des calculs biliaires. Les herbes amères aident aussi à protéger et à réparer le foie des dommages causés par l’hépatite et la cirrhose.

Dans le pancréas, les enzymes digestives sont augmentées pour décomposer complètement les nutriments, afin que le corps puisse mieux les absorber. Cela aide également à prévenir les gaz et les ballonnements provenant d’aliments qui ne sont pas complètement décomposés dans le tube digestif.

Avec les allergies alimentaires, la plupart des gens ont tendance à avoir des réactions allergiques à la décomposition incomplète des molécules des protéines dans certains aliments. Ces protéines non digérées réagissent avec les cellules immunitaires des intestins, créant une réponse inflammatoire et une réaction allergique. Cela est particulièrement vrai chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque et d’allergies au lait. Les aliments amers aident à compléter la dégradation nutritionnelle des protéines dans le tube digestif, en aidant à éliminer les réactions allergiques et inflammatoires.

Le pancréas libère également de l’insuline dans l’organisme afin de réguler la glycémie. Les aliments amers aident à stimuler la libération appropriée d’insuline et à stabiliser la glycémie.

Tous ces avantages montrent que sur le long terme, les aliments amers devraient constituer un élément essentiel de votre alimentation quotidienne, permettant une digestion plus efficace, une meilleure assimilation des nutriments, une diminution des symptômes de gaz, des ballonnements, des allergies alimentaires, des selles irrégulières et la guérison des dommages inflammatoires dans l’intestin.

Les aliments amers ont d’autres propriétés bénéfiques pour la santé, y compris lors de candidose chronique, pour les problèmes de thyroïde et les allergies telles que l’asthme, l’urticaire et l’eczéma. Étant donné que de nombreuses réactions allergiques peuvent également causer la dépression et l’anxiété (la sérotonine, substance chimique euphorisante du cerveau se développe dans l’intestin), les aliments amers peuvent vous aider à vous sentir plus heureux et moins anxieux.

Comment incorporer des aliments amers dans votre alimentation ?

L’un des meilleurs moyens consiste à « manger des aliments entiers » en mangeant des légumes plus amers tels que le cresson, la roquette, les feuilles de moutarde, la chicorée, le pissenlit, le radicchio et l’endive. Mélangez-les avec vos salades, et profitez de leur goût piquant et de leurs bienfaits pour la santé. Au fur et à mesure que vous vous habituez à leur goût prononcé, ajoutez-en de plus en plus dans les salades, les sautés et les soupes.

Beaucoup de gens apprécient un cocktail d’apéritif préparé avec des aliments amers avant le dîner. Bien que de nombreux bars préparent encore des boissons avec des aliments amers traditionnels Angostura, Campari ou Peychaud’s Bitters, il existe plusieurs autres variétés fabriquées à partir d’ingrédients biologiques de qualité supérieure.

Les teintures sont un moyen simple et rapide d’intégrer les aliments amers à votre alimentation. Parmi les teintures de meilleure qualité on trouve Urban Moonshine, qui utilise un mélange délicieux d’herbes et d’épices biologiques d’origine locale, et se décline en trois saveurs : citron, érable et vinaigre de cidre de pomme. Les aliments amers suédois ont une formule particulière que l’on trouve souvent dans les magasins d’aliments naturels, et qui est basée sur une recette traditionnelle d’herbes créée par un médecin du XVIe siècle. Herb Pharm, Wise Women Herbals, Avena Botanicals et Gaia Sweetish Bitters sont d‘autres exemples de mélanges d’aliments amers.

Quand éviter les aliments amers

Selon le Dr Mercola, bien que généralement sans danger lorsqu’ils sont pris conformément aux instructions, les aliments amers ne devraient pas être consommés par :

  • Les femmes enceintes
  • Les personnes atteintes de troubles érosifs ou ulcératifs graves du tractus gastro-intestinal
  • Lors de congestion respiratoire chronique
  • En cas de problème de circulation sanguine
  • Lorsque le métabolisme est déprimé

Les effets secondaires sont rares, mais vous pouvez présenter de légers symptômes de désintoxication lorsque vous commencez un traitement d’aliments amers :

  • Maux de tête
  • Douleurs musculaires
  • Sensation de malaise général, probablement due à la détoxification du foie.
  • Consultez votre médecin si vous prenez des médicaments. Les aliments amers peuvent entraîner une absorption accrue des médicaments.

Mais faites attention, il ne faut pas consommer « trop d’une bonne chose ». À des doses élevées, les aliments amers peuvent avoir un effet opposé, en inhibant les sécrétions gastriques et en supprimant l’appétit au lieu de les améliorer. Le surdosage peut provoquer des nausées et des vomissements et, dans des cas extrêmes, entraîner la mort.

Références :

Extrait de McMullen et al. (2015). Aliments amers : l’heure d’un nouveau paradigme. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4446506/

Bergner P. « Estomac-intestincs : Fuites intestinales, mimétisme moléculaire, microchimérisme et auto-immunité. » Herboristerie médicale 9 (4): 14-17

Extrait de Mercola, J. (août 2018). Les avantages des aliments amers. https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2018/08/20/benefits-of-bitters.aspx

Extrait de Charles-Davies, D. (février 2018). Aliments amers : La renaissance d’une saveur oubliée. Fondation Westin A. Price.

A propos Détective Nutrition

Mike Geary est spécialiste en nutrition certifié et entraîneur personnel certifié depuis plus de 15 ans. Il étudie la nutrition et l'entraînement depuis près de 25 ans, depuis qu'il est jeune adolescent. Mike est originaire de Pennsylvanie, mais amoureux de la montagne il réside maintenant dans l'Utah. Mike est un passionné d'aventure et quand il ne passe pas son temps à faire du ski, du VTT, de la randonnée ou du paddleboard sur le lac, il apprécie le parachutisme, le rafting, le pilotage d'un avion de chasse italien (sérieux), la plongée sous-marine, de l'héli-ski et Voyager à travers le monde tout en appréciant l'apprentissage de différentes cultures. À l'âge de 40 ans, Mike se sent maintenant plus sain, plus fort et plus énergique qu'à l'âge de 20 ans... Tout cela en raison d'un mode de vie sain et d'une excellente nutrition !

Vérifier également

Les aliments pour soigner votre cerveau

par Cat Ebeling — coauteur de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de Graisses,~ Le Top 101 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *