samedi , 7 décembre 2019
Accueil / Anti-âge / Le régulateur de pression artérielle

Le régulateur de pression artérielle

par Cat Ebeling — co-auteur de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de GraissesLe Top 101 des aliments qui combattent le vieillissement Stoppez votre Diabète

Le fait d’apprendre que l’on souffre d’hyperpression artérielle ou d’hypertension, comme elle est communément appelée, peut être effrayant et comporte de nombreux risques, mais la bonne nouvelle est que vous pouvez la contrôler en modifiant votre alimentation et votre mode de vie. L’hypertension touche une personne sur trois en France et, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la prévalence de l’hypertension artérielle est d’environ 40% dans le monde (2008).

La pression artérielle est une maladie silencieuse et insidieuse qui peut s’installer sans que vous vous en rendiez compte. La pression artérielle est mesurée à l’aide de deux chiffres : le chiffre haut est la mesure de la pression « systolique » et le chiffre bas est la mesure de la pression « diastolique ». La pression systolique mesure la pression du sang contre les parois des vaisseaux sanguins lorsque le cœur se contracte. La pression diastolique représente la pression dans les vaisseaux sanguins lorsque le cœur se relâche entre les battements. La pression artérielle est mesurée en millimètres de mercure (mmHg).

On distingue différents niveaux de pression artérielle pour le diagnostic :

  • Normal : 90 à 120/60 à 80
  • Pré-hypertension : 120-130/80
  • Hypertension : plus de 140/90
  • Crise hypertensive : plus de 180/100

Pourquoi est-ce important de savoir si vous avez une pression artérielle élevée ?

Une pression artérielle élevée signifie que vos parois artérielles se sont rigidifiées ou contractées en raison de divers facteurs. Une pression artérielle élevée augmente le risque de maladies cardiaques mortelles, d’accidents vasculaires cérébraux et d’anévrismes (gonflement dangereux des parois artérielles). Si ces zones bombées se rompent, vous pouvez faire un accident vasculaire cérébral hémorragique ou anévrisme, qui est souvent mortel.

Quelles sont les causes de l’hypertension ?

Bien que les causes de l’hypertension artérielle soient peu connues, plusieurs éléments clé entrent en jeu. Les facteurs génétiques ne causent pas une hypertension artérielle, mais ils peuvent augmenter votre risque d’avoir des problèmes de tension. Le style de vie contribue certainement à l’hypertension. Parmi les causes les plus fréquentes, on trouve :

  • Le tabagisme.
  • Le régime alimentaire riche en aliments transformés et féculents/faible en légumes.
  • L’obésité ou le surpoids.
  • La consommation d’alcool.
  • Le mode de vie sédentaire.
  • Les apports en sodium (controversé)

Les signes et symptômes

Le problème de l’hypertension artérielle est qu’elle ne présente généralement pas de signes ou de symptômes évidents. Par conséquent, de nombreuses personnes peuvent souffrir d’une hypertension artérielle sans le savoir. Comme la mesure de votre tension artérielle est rapide et sans douleur, vous devriez la vérifier régulièrement. Une crise hypertensive peut causer des maux de tête ou des vertiges chez certaines personnes, mais même dans ce cas, il peut ne pas y avoir de symptômes. Une crise hypertensive survient lorsque la pression artérielle systolique est de 180 ou plus, ce qui peut être une maladie potentiellement grave et fatale. Il est donc important de surveiller régulièrement votre pression artérielle.

Traitement conventionnel de l’hypertension

La plupart des médecins recommanderont des médicaments, même pour l’hypertension limite. Les médicaments pour la tension artérielle sont particulièrement efficaces pour réduire l’hypertension artérielle élevée. Mais ces médicaments ne traitent pas les causes sous-jacentes de l’hypertension artérielle, ils traitent uniquement les symptômes. Les médicaments pour la tension artérielle peuvent également avoir des effets secondaires indésirables.

Voici les types de médicaments les plus populaires et leurs effets secondaires :

  • Diurétiques : ces médicaments aident simplement les reins à éliminer l’excès de liquide et de sodium de notre corps en augmentant la miction, réduisant ainsi le volume et la pression sanguine. L’hypertension légère est souvent traitée uniquement avec des diurétiques. Les effets secondaires comprennent : les mictions fréquentes, la déshydratation légère, la perte de potassium, la fatigue, des faiblesses et une dysfonction érectile. Les diurétiques thiazidiques réduisent le cholestérol HDL, augmentent les triglycérides et le cholestérol total, mais aussi la résistance à l’insuline.
  • Inhibiteurs de l’enzyme de conversion : ils bloquent l’angiotensine, une hormone, qui provoque la constriction des vaisseaux sanguins. Les effets secondaires peuvent inclure une toux sèche, de la fatigue, des maux de tête, des éruptions cutanées, une perte de goût et une augmentation du taux de potassium.
  • Bêta-bloquants : ils ralentissent le rythme cardiaque en bloquant l’adrénaline et la noradrénaline dans le système nerveux. Les bêta-bloquants détendent les vaisseaux sanguins et aident à limiter la production d’angiotensine. Les effets secondaires des bêta-bloquants comprennent : mains et pieds froids, fatigue, faiblesse, troubles du sommeil, dysfonctionnement érectile, dépression et constipation.
  • Bloqueurs des canaux calciques : le calcium dans les cellules provoque la contraction du cœur et des vaisseaux sanguins. Les inhibiteurs calciques diminuent la contraction du cœur et augmentent la dilatation des vaisseaux sanguins. Les effets secondaires comprennent : maux de tête, constipation, éruptions cutanées, nausées, bouffées vasomotrices, œdème, dépression, vertiges, dysfonctionnement érectile et anomalies possibles des enzymes hépatiques.

L’hypertension est dangereuse. Si elle n’est pas contrôlée, elle augmente les risques ; de lésions aux vaisseaux sanguins et aux reins, de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux. Ne l’ignorez pas. Ce type de réaction doit être traité immédiatement. Cependant, utiliser un « pansement » médical pour régler le problème n’est certainement pas la même chose que de prendre en compte les facteurs de mode de vie, les facteurs alimentaires et les facteurs de stress pouvant causer une hypertension artérielle.

Remarque : comme pour tous les problèmes de santé, en particulier ceux de l’hypertension, n’arrêtez aucun médicament sans avis médical préalable. Certains épisodes d’hypertension peuvent être mortels ou causer des dommages permanents aux vaisseaux sanguins et aux organes.

Problèmes sous-jacents liés à la pression artérielle

Plusieurs facteurs sous-jacents ayant des effets sur la pression artérielle ont été bien étudiés. Bien que la plupart d’entre nous soient conscients des facteurs évidents énumérés ci-dessus, il existe d’autres facteurs moins évidents pouvant conduire à l’hypertension.

L’inflammation

L’inflammation est l’un des principaux facteurs de maladies chroniques que nous constatons. L’inflammation peut être liée à la plupart des maladies chroniques, notamment le cancer, l’obésité, le diabète, la maladie de Crohn, les maladies cardiaques, l’arthrite, et plus encore. L’inflammation est la réponse du corps à un envahisseur ou à un irritant. L’inflammation peut inclure une rougeur, une douleur, une irritation et un système immunitaire suractivé. L’inflammation peut être bonne, à moins d’être chronique, elle devient alors destructive.

Les régimes riches en sucre, en alcool et en aliments transformés peuvent provoquer une inflammation chronique des vaisseaux sanguins. C’est souvent le début d’une maladie cardiaque. Le corps envoie du cholestérol pour « réparer » l’inflammation afin de soulager les zones lésées dans nos vaisseaux sanguins.

Des études scientifiques récentes ont montré que l’inflammation chronique tend à se produire avant l’apparition de l’hypertension. L’hypertension est associée à une inflammation ; cependant, on ignore encore si l’inflammation est la cause ou un effet de l’hypertension. La protéine C-réactive, ou CRP, est un marqueur inflammatoire très commun dans les vaisseaux sanguins et constitue une mesure importante du risque de maladie cardiaque. Cette étude a montré que les sujets avec une CRP supérieure à 3 mg/l présentaient un risque accru de développer une hypertension artérielle par rapport à ceux avec une CRP inférieure à 1 mg/l.

Controverse sel/sodium

Pendant des décennies, les médecins ont prêché pour l’abstinence en sodium ; considéré comme un facteur contribuant à l’hypertension artérielle. Le sel peut amener le corps à retenir l’eau. Lorsque cela se produit, le volume sanguin augmente et la pression artérielle aussi.

L’incertitude sur le rôle du sodium dans la tension artérielle provient du fait que de nombreuses études scientifiques contrôlées et bien menées ont été peu concluantes sur les effets du sel sur l’hypertension. Par exemple, certaines études ont même révélé une légère augmentation des problèmes de santé liés à une alimentation pauvre en sel. Une étude récente de sept études sur le sodium et les maladies cardiaques a révélé qu’une réduction modérée de la consommation de sel ne réduisait pas le risque de décès ou de maladie cardiaque.

Les aliments hautement transformés sont souvent chargés de sel et de sirop de maïs à haute teneur en fructose, d’agents de conservation chimiques, d’agents de remplissage tels que les féculents et d’autres déchets. Il est donc difficile de simplement distinguer le sodium contenu dans ces aliments transformés comme responsable de l’hypertension.

Le sirop de maïs à base de fructose ou à haute teneur en fructose est présent dans presque tous les aliments transformés, les sodas, les boissons à base de jus de fruits et autres aliments emballés. On pense que le fructose contribue également au problème du sodium.

Le fructose alimentaire amène les reins à augmenter l’absorption de sel, ce qui permet au corps de retenir davantage de liquides. Si vous vous débarrassez du sirop de maïs à haute teneur en fructose, le sel dans votre régime alimentaire devient moins problématique.

De 75 à 80 % du sodium ingéré par les Nord-Américains et les Européens provient d’aliments transformés. Cela ne devrait pas être surprenant. L’ajout aux aliments cuits à la maison ne représente que 10 à 15 % du sodium alimentaire total. Donc, la clé est d’éviter les aliments transformés.

Le meilleur type de sel à ajouter aux aliments est le sel de mer pur ou le sel d’Himalaya, qui contient un équilibre sain de minéraux pour compenser la teneur en sodium.

Déséquilibre électrolytique

Les électrolytes sont des minéraux essentiels, vitaux, pour le corps. Ils conduisent l’électricité et sont absolument essentiels pour un certain nombre de fonctions corporelles. Les électrolytes doivent exister dans un équilibre très délicat dans le corps pour l’aider à fonctionner correctement. Si cet équilibre délicat se dégrade, il en résulte divers problèmes de santé potentiellement graves.

Le sodium et le potassium s’équilibrent, à la manière d’une bascule. Trop de sel épuise le potassium et trop de potassium épuise le sel. Les aliments transformés et emballés sont riches en sodium, alors que le potassium se trouve dans les légumes et les fruits frais. Manger beaucoup de légumes vous aidera donc à obtenir le potassium dont vous avez besoin et à équilibrer votre apport en sodium.

Au lieu d’être obsédé par le sodium, concentrez-vous sur la consommation d’aliments entiers, biologiques et non transformés comprenant légumes et fruits frais en abondance. La plupart des légumes et des fruits sont chargés en potassium, ce qui aide le corps à éliminer l’excès de sodium et faire baisser la pression artérielle.

Une alimentation riche en sodium signifie généralement une alimentation trop riche en aliments transformés. Une alimentation riche en potassium signifie que vous consommez beaucoup de VRAIS aliments frais, entiers ; ce qui est bon pour votre santé et votre tension artérielle.

Alcool

Les professionnels de la santé disent à leurs patients de réduire leur consommation d’alcool pour abaisser leur tension artérielle. Cependant, les médias et autres « experts en santé » nous disent constamment que l’alcool est bénéfique pour la santé. Alors, à quel moment l’alcool devient-il MAUVAIS pour nous ?

Les découvertes les plus récentes concernant l’association entre la consommation d’alcool et l’hypertension montrent que c’est « lié à la dose ». Plus la quantité d’alcool consommée est importante, plus le risque d’hypertension augmente. Ceci est en corrélation avec de nombreuses autres grandes études dont les résultats montrent que les personnes qui ont une consommation journalière de seulement 3 verres ont une pression artérielle supérieure à la moyenne.

Le vin rouge, le vin blanc, la bière et les alcools forts semblent tous augmenter la pression artérielle, sans différence de type d’alcool. Bien que le vin rouge présente certains avantages pour la santé, ce n’est pas le cas pour la tension artérielle.

Café et caféine

Le café, ainsi que d’autres boissons contenant de la caféine, telles que le thé et les boissons gazeuses, est fortement consommé dans le monde entier. On signale qu’environ 80 % des adultes dans le monde consomment du café, du thé ou des sodas avec de la caféine.

En 1934, on a constaté que la caféine avait un effet sur la pression artérielle. Ce n’est donc pas un sujet nouveau. En général, on constate que la caféine dans le café et d’autres boissons peut causer une élévation de la tension artérielle brève mais parfois dramatique – mais davantage chez les personnes qui ne boivent pas normalement de café ou de boissons contenant de la caféine. Dans les études sur les personnes buvant régulièrement du café, la caféine ne semble provoquer qu’une augmentation temporaire de 1 à 2 points, tant systolique que diastolique.

Le café, en particulier le bon café biologique, cultivé à haute altitude, regorge d’antioxydants et s’est révélé particulièrement bénéfique pour la santé, la lutte contre le cancer, les maladies cardiaques, le diabète, ainsi que contre le vieillissement. Cependant, si vous souffrez d’hypertension, demandez à votre médecin si vous ne devriez pas limiter votre consommation de café.

Stress

Le stress est notre réponse primordiale « combat/fuite » – notre cœur bat plus vite, notre respiration augmente, notre système sanguin libère du sucre dans le système sanguin pour un accès facile, et nos vaisseaux sanguins périphériques se contractent. Tout cela pour nous préparer à courir pour sauver notre vie. Malheureusement, notre vie quotidienne est pleine de stress, mais nous n’avons jamais vraiment besoin de « courir » pour survivre.

Le stress cause certainement de l’hypertension lorsque les vaisseaux sanguins se contractent. Lorsqu’un facteur de stress est combiné à d’autres facteurs de stress ; travail, factures, enfants, problèmes de santé, etc., l’effet est multiplié.

D’autres comportements alimentaires et de style de vie utilisés pour faire face au stress, comme boire de l’alcool, dormir mal, trop manger, fumer, etc., peuvent également être une des causes de l’hypertension. De meilleurs moyens de réduire le stress, notamment une alimentation saine, la randonnée, la course, le vélo, le camping, la méditation ou le yoga, pourraient non seulement être meilleurs pour votre santé, mais aussi soulager votre stress.

Moyens naturels pour réduire la pression artérielle

Il existe de nombreux moyens naturels et efficaces pour abaisser la pression artérielle, notamment les modifications du mode de vie, les modifications du régime alimentaire, l’exercice et la réduction du stress. En plus de cela, la meilleure façon de traiter les problèmes de tension est d’ajouter des suppléments diététiques qui détendent les vaisseaux sanguins, augmentent la concentration en oxyde nitrique dans le sang et réduisent les facteurs inflammatoires. Il existe littéralement des dizaines de suppléments qui peuvent aider, mais voici ceux qui offrent le meilleur rapport qualité-prix pour votre portefeuille et votre santé.

Remarque : assurez-vous de consulter un médecin avant de prendre tout supplément, certains d’entre eux peuvent interagir avec des médicaments tels que les médicaments hypoglycémiants, les antibiotiques, les antihypertenseurs, les traitements de substitution et les stéroïdes.

Magnésium : on estime que 80 à 90 % de la population manque de ce minéral vital. Le magnésium est l’un des minéraux essentiels dont nous avons besoin pour rester en bonne santé.

La plupart des praticiens admettront même que le magnésium est bénéfique si vous leur demandez. De nombreuses études ont montré un lien positif entre la supplémentation en magnésium et une baisse de la pression artérielle.

La dose standard de supplémentation en magnésium est de 200 à 400 mg par jour. Il est préférable de commencer avec de petites doses et d’augmenter progressivement pour éviter les effets secondaires.

Potassium : le potassium aide également à compenser les effets négatifs du sel ou du sodium. Il aide à extraire le sodium en excès dans le corps, ce qui contribue à réduire le liquide dans le corps. Les personnes hypertendues ayant un régime alimentaire riche en potassium ont une chute moyenne de la pression artérielle systolique d’environ 7 points et une chute diastolique de 2 points. Parce que votre corps filtre efficacement le sodium et les excès de liquide, cela abaisse la pression artérielle, comme le font les diurétiques sur ordonnance. Et si vous suivez un régime riche en légumes et en fruits, vous n’aurez probablement même pas besoin de prendre de supplément de potassium, car les légumes et les fruits contiennent de grandes quantités de potassium.

Curcumine : la curcumine, l’ingrédient actif du curcuma, est reconnue, comme l’un des plus puissants suppléments anti-inflammatoires disponibles. De nombreuses études ont montré que la curcumine est très protectrice pour le cœur et les vaisseaux sanguins, contribuant ainsi à réduire la pression artérielle.

Le système rénine-angiotensine est le système hormonal des reins qui régule la pression artérielle. La curcumine aide à réduire l’hypertension en régulant les récepteurs de l’angiotensine qui détendent les vaisseaux sanguins. Le curcuma s’est avéré aussi efficace que certains médicaments contre l’hypertension. Le curcuma est considéré comme sûr lorsqu’il est utilisé correctement et conformément à la posologie, selon le Dr Andrew Weil.

« Les adultes peuvent prendre 400 à 600 mg d’extrait de curcuma trois fois par jour, ou selon les recommandations du produit. L’épice séchée n’est pas efficace pour traiter des affections spécifiques, mais est bonne pour la santé en général. »

Évitez d’en prendre si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou avez une maladie du foie.

Resvératrol : le resvératrol est la substance anti-âge trouvée dans le vin rouge et les fruits à la peau foncée. Le resvératrol est un puissant antioxydant et un polyphénol puissant, qui protège contre les dommages des radicaux libres.

Des études antérieures ont montré que le resvératrol avait comme propriété de protéger les vaisseaux sanguins. Dans une étude, le resvératrol est considéré comme un agent permettant d’abaisser la tension artérielle et de créer une meilleure fonction des vaisseaux sanguins. Le resvératrol augmente la quantité d’oxyde nitrique dans le sang, qui est un vasodilatateur très puissant (augmente la taille des vaisseaux sanguins pour abaisser la pression artérielle). La dilatation accrue des vaisseaux sanguins réduit à son tour la résistance à la circulation sanguine, ce qui abaisse la pression artérielle. Les suppléments standardisés pour le resvératrol sont présentés en gélules de 20 à 100 mg. La plupart des médecins recommandent de s’en tenir à une dose inférieure de 20 mg.

Oméga-3 : les oméga-3 sont bien connus pour leurs avantages pour le système cardiovasculaire. Ces avantages s’étendent également à la santé des vaisseaux sanguins. Selon une analyse de plusieurs études, publiée dans l’American Journal of Hypertension, il a été démontré que les acides gras oméga-3 réduisaient la pression artérielle de manière aussi efficace que d’autres changements de style de vie, notamment l’exercice, la réduction de sodium et la limitation d’alcool. Les résultats de l’étude ont également montré que les personnes dont les concentrations sériques mesurables d’acides gras oméga-3 étaient les plus élevées, avaient une pression artérielle plus basse.

L’huile de poisson peut agir notamment en améliorant la fonction des vaisseaux sanguins, tout en réduisant l’inflammation. Il faut environ 1 000 à 2 000 mg d’oméga-3 par jour aux personne déjà atteintes d’hypertension artérielle pour réduire leur tension.

Régime paléo et pression artérielle

Les cultures primitives et traditionnelles qui reposent sur le même régime qu’il y a des centaines d’années, n’ont pratiquement aucun problème de tension artérielle. Cela a considérablement augmenté dans les sociétés modernes, en partie à cause des aliments transformés et du style de vie sédentaire.

Suivre un régime paléo/primitif et éliminer le blé, le maïs, les autres céréales raffinées et le sucre peut réduire considérablement la tension artérielle. En outre, les facteurs de risque tels que le poids, le tour de taille, la protéine C-réactive (CRP), l’hémoglobine glyquée (HbA1c), la pression artérielle, la tolérance au glucose, la sécrétion d’insuline, la sensibilité à l’insuline et les profils lipidiques s’améliorent également.

Des chercheurs de l’École de médecine de l’Université de Californie à San Francisco ont mené une étude sur les avantages possibles d’un régime Paléo. Dans cette étude bien conçue, le Dr Frassetto, professeur clinicien en sciences de la santé à la faculté de médecine UCSF, a révélé que 10 jours seulement de régime Paléo offrait des modifications positives de la pression artérielle, du cholestérol et de la glycémie. Les avantages du régime Paléo pour la tension artérielle n’ont pas étonné les chercheurs puisque le régime était naturellement pauvre en sodium et riche en potassium.

Les 5 meilleurs aliments qui aident à réduire la tension artérielle

Les betteraves : on a découvert que les betteraves contiennent une grande quantité d’oxyde nitrique. L’oxyde nitrique amène les vaisseaux sanguins à se détendre et à s’ouvrir, abaissant la pression artérielle et aidant le corps à transporter plus d’oxygène vers les parties du corps où il est nécessaire, comme les muscles, le cœur et le cerveau.

La pastèque : la pastèque peut être un hypotenseur très efficace. Les pastèques contiennent du lycopène, un puissant anti-inflammatoire et antioxydant, connu pour protéger le système cardiovasculaire, la santé des os et prévenir le cancer. La pastèque contient également de la citrulline, un acide aminé. La citrulline de la pastèque, en particulier la partie blanche de la pastèque, est convertie en arginine qui aide à créer de l’oxyde nitrique pour ouvrir les vaisseaux sanguins.

L’ail : l’ail est un aliment incroyable pour de nombreuses raisons. Il contient des composés soufrés, des acides aminés, des antioxydants extrêmement puissants et des tonnes de vitamines et de minéraux. Il contient également de l’allicine, le pivot principal de ces composés chimiques naturels. L’allicine aide à réduire la pression artérielle et à prévenir les maladies cardiaques. L’ail contient également des substances uniques qui fonctionnent comme inhibiteurs d’enzyme de conversion de l’angiotensine (ACE). La gamma-glutamylcystéine dans l’ail est un inhibiteur naturel de l’ECA, sans les effets secondaires négatifs des inhibiteurs pharmaceutiques.

Remarque : si vous prenez un anticoagulant ou un inhibiteur de l’ECA pour la tension artérielle, assurez-vous de consulter votre médecin avant de commencer les suppléments d’ail.

Jus de grenade : la grenade est un autre aliment sain qui possède de vraies qualités médicinales, sans ses effets négatifs. Les grenades contiennent de puissants polyphénols qui possèdent de très fortes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Des études scientifiques démontrent en fait que le jus de grenade est capable d’abaisser la tension artérielle. Les études à court et à long terme montrent le pouvoir de la grenade d’abaisser la tension artérielle. Évitez les jus de grenade contenant des sucres ajoutés.

Le thé vert : déjà bien connu comme boisson saine à boire, vous pouvez ajouter le thé vert à la liste des aliments naturels qui ont un effet médicinal sur l’hypertension artérielle. Le thé vert contient de nombreux antioxydants polyphénols puissants connus pour leurs bienfaits pour la santé. L’EGCG (gallate d’épigallocatéchine), l’un des flavonoïdes les plus puissants du thé vert, est responsable de sa capacité à lutter contre diverses maladies et problèmes de santé. Les meilleurs résultats se produisent lorsque vous buvez environ 3 à 4 tasses de thé vert de grande qualité par jour.

Importantes modifications du mode de vie visant à réduire la pression artérielle

Quelques autres modifications du mode de vie ayant un énorme effet sur la tension artérielle.

Faire de l’exercice

L’une de ces modifications de style de vie est l’exercice régulier. L’exercice s’est avéré très efficace pour abaisser la tension artérielle, même chez les patients présentant ce qu’on appelle une « hypertension résistante », ce qui signifie que le patient a une pression artérielle élevée et qu’elle prend au moins trois médicaments pour la réduire.

Plus de sexe !

La recherche suggère un lien entre le sexe et une pression artérielle basse. Cet effet peut être dû aux substances chimiques apaisantes du cerveau, libérées après les rapports sexuels pour les deux parties impliquées, notamment la sérotonine, l’ocytocine, la vasopressine, l’oxyde nitrique et le prolactique.

La testostérone, est un acteur puissant des hormones sexuelles pour les hommes et les femmes. Elle pourrait également jouer un rôle clé dans la réduction de la pression artérielle et du stress. Des études ont montré un lien entre une faible concentration de testostérone et une pression artérielle élevée, tandis que les pics de testostérone associés à une activité sexuelle pourraient aider à faire baisser la pression artérielle.

Méditation

La méditation est un moyen apaisant d’augmenter la sérotonine, de ralentir la fréquence cardiaque, d’induire des pensées positives et d’abaisser la tension artérielle, mais la méditation seule n’aidera pas les personnes souffrant d’hypertension ou de pré-hypertension. Cependant, une méditation associée à d’autres changements de style de vie positifs peut aider.

Rétroactionbiologique

Il a été prouvé que le biofeedback aidait à réduire la pression artérielle et la fréquence cardiaque, mais à moins que vous ne traitiez des causes sous-jacentes décrites ci-dessus, le biofeedback ne fera pas baisser la tension artérielle à long terme, mais seulement temporairement.

Conclusion

L’hypertension artérielle reste un facteur de risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral, elle peut avoir des conséquences très graves si elle n’est pas contrôlée.

Suivre des changements de mode de vie nécessaires, des changements diététiques et l’ajout d’aliments et de suppléments spécifiques peuvent aider à réduire la pression artérielle à des niveaux sains, éventuellement sans intervention médicale. Discutez avec votre médecin de tout changement important dans votre régime alimentaire ou votre mode de vie, et surveillez attentivement votre tension artérielle. Certains médicaments contre l’hypertension artérielle peuvent avoir besoin d’être modifiés ou réduits.

Le respect de ces directives importantes peut contribuer de manière significative à faire baisser la tension artérielle, quelle que soit sa taille. En outre, ces changements de mode de vie contribueront également à réduire le risque d’événements cardiovasculaires, d’accidents vasculaires cérébraux, de cancer et d’obésité.

 

 

 

 

Références :

https://www.livescience.com/32445-why-do-guys-get-sleepy-after-sex.html

https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2014/11/03/green-tea-helps-lower-blood-pressure.aspx

https://www.drsinatra.com/eat-garlic-to-reduce-blood-pressure

https://www.sciencedaily.com/releases/2014/04/140403095457.htm

https://www.everydayhealth.com/columns/jared-bunch-rhythm-of-life/how-drinking-beetroot-juice-lowers-blood-pressure-and-relaxes-stiff-hearts/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22642064

https://www.ucsf.edu/news/2010/05/5986/type-2-diabetes-cholesterol-heart-disease-kidney-risks-paleolithic-diet

http://www.lifeextension.com/Magazine/2010/3/Reduce-Blood-Pressure-Naturally/Page-02

https://naturalbloodpressuresolutions.com/vitamin-b-complex-and-blood-pressure#comment-96

https://draxe.com/all-about-resveratrol/

https://www.drweil.com/diet-nutrition/nutrition/3-reasons-to-eat-turmeric/

https://news.heart.org/common-high-blood-pressure-meds-affect-mood-disorders/

https://www.medicalnewstoday.com/articles/313380.php?sr

http://hyper.ahajournals.org/content/hypertensionaha/17/6_Pt_1/787.full.pdf

http://hyper.ahajournals.org/content/38/5/1112

https://academic.oup.com/ndt/article/21/4/850/1932788

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4263946/

http://www.who.int/gho/ncd/risk_factors/blood_pressure_prevalence_text/en/

https://www.cdc.gov/dhdsp/data_statistics/fact_sheets/fs_bloodpressure.htm

https://www.medicalnewstoday.com/articles/311571.php

https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2013/03/09/blood-pressure-drugs.aspx

https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2016/11/30/how-to-lower-blood-pressure.aspx

https://www.clinicalcorrelations.org/?p=4534

https://www.hindawi.com/journals/bmri/2014/406960/

http://hyper.ahajournals.org/content/27/3/481.full

https://www.medicalnewstoday.com/articles/153188.php

https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/high-blood-pressure/expert-answers/blood-pressure/faq-20058543

http://hyper.ahajournals.org/content/43/4/724

http://hyper.ahajournals.org/content/33/2/647?ijkey=ab1b2aba91b9ec04f0cd14e6299473cc1fd7619b&keytype2=tf_ipsecsha

https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/high-blood-pressure/in-depth/stress-and-high-blood-pressure/art-20044190

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27195814

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23558164

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4857140/

A propos Détective Nutrition

Mike Geary est spécialiste en nutrition certifié et entraîneur personnel certifié depuis plus de 15 ans. Il étudie la nutrition et l'entraînement depuis près de 25 ans, depuis qu'il est jeune adolescent. Mike est originaire de Pennsylvanie, mais amoureux de la montagne il réside maintenant dans l'Utah. Mike est un passionné d'aventure et quand il ne passe pas son temps à faire du ski, du VTT, de la randonnée ou du paddleboard sur le lac, il apprécie le parachutisme, le rafting, le pilotage d'un avion de chasse italien (sérieux), la plongée sous-marine, de l'héli-ski et Voyager à travers le monde tout en appréciant l'apprentissage de différentes cultures. À l'âge de 40 ans, Mike se sent maintenant plus sain, plus fort et plus énergique qu'à l'âge de 20 ans... Tout cela en raison d'un mode de vie sain et d'une excellente nutrition !

Vérifier également

Les aliments pour soigner votre cerveau

par Cat Ebeling — coauteur de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de Graisses,~ Le Top 101 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *