mardi , 2 juin 2020
Accueil / Anti-âge / Vitamine D et fonction immunitaire

Vitamine D et fonction immunitaire

La vitamine D du soleil est connue depuis longtemps pour stimuler l’immunité. Dans les années 1800, lorsque de nombreuses personnes souffraient de tuberculose, le soleil était connu pour avoir des pouvoirs curatifs et les patients malades affluaient dans les sanatoriums aux endroits ensoleillés pour profiter des bienfaits du soleil. L’huile de foie de morue, est une riche source de vitamine D, également utilisée depuis des décennies pour prévenir les infections, le rhume et la grippe.

Des études montrent que la vitamine D régule de nombreuses fonctions dans le corps, notamment l’équilibre hormonal, le métabolisme, la pression artérielle, la densité osseuse, aide à lutter contre le cancer et participe à la fonction immunitaire (avez-vous déjà remarqué que les gens ont tendance à avoir le rhume et la grippe en hiver lorsque l’ensoleillement est faible ?).

La vitamine D est essentielle à notre santé. Nous savons que la vitamine D est essentielle pour guérir et protéger contre de nombreuses maladies contagieuses et maladies chroniques. De faibles niveaux de vitamine D sont associés aux infections des voies respiratoires supérieures et inférieures, aux maladies cardiaques, à l’asthme, aux cancers, au diabète, à la sclérose en plaques, au VIH, à l’hypertension, aux maladies inflammatoires de l’intestin, à la maladie d’Alzheimer et à d’autres maladies auto-immunes. La carence en vitamine D est un problème mondial de santé publique dans les pays développés et en voie de développement.

Saviez-vous que notre corps contient des récepteurs cellulaires pour la vitamine D dans pratiquement tous les systèmes du corps ? Cela nous dit que la vitamine D est nécessaire pour pratiquement toutes les fonctions de l’organisme. La vitamine D influence en fait l’expression de plus de 200 gènes favorables à la santé.

Il y a beaucoup de buzz sur la stimulation de la fonction immunitaire de la vitamine D pour lutter contre le rhume, la grippe saisonnière, et même le Covid-19. La recherche suggère que la carence en vitamine D peut être l’une des principales raisons pour lesquelles les gens contractent plus de rhumes et de grippe en hiver, lorsque le soleil est moins disponible.

80 % des français sont considérés comme déficients en vitamine D. Les personnes âgées, les femmes plus que les hommes, celles qui vivent à l’extrême nord ou au sud de l’équateur, les personnes dont la pigmentation de la peau est plus foncée, celles qui travaillent et restent à l’intérieur pendant la journée et les personnes ayant de mauvaises habitudes alimentaires ont généralement des niveaux plus faibles en vitamine D.

Comment la vitamine D stimule la fonction immunitaire ?

Le système immunitaire est un mécanisme de protection incroyablement complexe, mais pour simplifier, nous pouvons diviser le système immunitaire en deux catégories principales : l’immunité innée et l’immunité acquise.

L’immunité innée est notre mécanisme de défense non-spécifique qui s’active en présence d’un pathogène envahisseur. Ainsi, même si vous n’avez jamais été exposé à un virus ou à un agent pathogène, votre corps a une capacité intégrée de se protéger contre un envahisseur. Cette partie de votre système immunitaire est votre première ligne de défense contre de nouveaux types de germes, qu’il s’agisse de bactéries, de virus et de champignons. Il est très important de s’assurer que cette ligne de défense soit solide.

L’autre type de réponse immunitaire est votre réponse immunitaire acquise. Cette réponse immunitaire est active contre les agents pathogènes que vous avez déjà rencontrés. Le corps reconnaît, adapte et attaque les envahisseurs spécifiques de manière beaucoup plus efficace.

Dans le cas de nouveaux types de souches de grippe ou du nouveau virus Covid-19, l’organisme n’a pas encore eu la chance de développer des anticorps spécifiques contre lui. C’est donc là que nous faisons appel aux pouvoirs de notre système immunitaire inné pour nous protéger. La vitamine D travaille à renforcer cette réponse du système immunitaire innée.

De nombreuses et différentes études ont associé la vitamine D à son pouvoir de lutter contre les infections. Un rapport a examiné près de 19 000 patients et a constaté que les personnes ayant des niveaux plus faibles de vitamine D étaient plus susceptibles de contracter d’importantes infections des voies respiratoires que les personnes ayant des niveaux suffisants de vitamine D.

Cette étude a porté sur 800 personnes en Finlande et a constaté que ceux qui avaient les plus faibles niveaux de vitamine D avaient perdu plus de jours travaillés en raison d’infections respiratoires. D’autres études se sont concentrées sur la façon dont la vitamine D aide à prévenir la grippe, le rhume, et même le VIH. Et cette étude bien conçue utilisant des doses thérapeutiques de vitamine D a montré que l’administration de vitamine D entraînait une diminution statistiquement significative (42 %) de l’incidence de l’infection grippale.

La vitamine D agit en renforçant l’efficacité du système immunitaire tout en réduisant les réactions inflammatoires. Cela fait de la vitamine D un puissant modulateur immunitaire. Il aide à stimuler le pouvoir immunitaire, mais l’empêche de réagir de manière excessive, comme dans le cas des maladies auto-immunes et du Covid-19 .

Comment ça marche ? La vitamine D renforce des cellules particulières du système immunitaire, telles que les cellules T. Elle aide également à diminuer les niveaux de cytokines inflammatoires, une partie du système immunitaire qui peut réagir de manière excessive avec des résultats dangereux. (Avec Covid-19, certaines personnes présentent une réaction immunitaire appelée « tempête de cytokines » qui provoque une pneumonie potentiellement mortelle chez ces patients).

Il existe trois façons d’augmenter les niveaux de vitamine D dans votre système. Premièrement, vous pouvez prendre un supplément de vitamine D3. Le D3 ou cholécalciférol est le plus facilement utilisé dans le corps, par rapport à la vitamine D2. Deuxièmement, vous pouvez obtenir de la vitamine D par les aliments et troisièmement, vous pouvez obtenir de la vitamine D du soleil – SI vous êtes dans une région où le soleil est assez fort. Selon la latitude où vous vivez et la période de l’année, vous pouvez ou non être en mesure d’obtenir de la vitamine D du soleil. À mon avis, cependant, obtenir la vitamine D du soleil est le meilleur moyen si vous le pouvez.

Les rayons du soleil sont généralement trop faibles en hiver (selon la latitude où vous vivez). Même si vous pouvez sortir dehors en hiver, certains endroits ne permettent pas d’obtenir suffisamment de soleil de novembre à février.

La seule façon pour notre corps de fabriquer de la vitamine D à partir du soleil est de permettre aux rayons UVB du soleil d’atteindre notre peau. Cela signifie que nous devons exposer suffisamment de peau pendant 20 à 40 minutes sans écran solaire aux heures les plus fortes de la journée, entre 10 heures et 14 heures.

Les rayons UVB sont les rayons qui causent les coups de soleil, n’en abusez pas ! L’exposition du corps entier de la peau pâle au soleil d’été pendant 30 minutes sans vêtements ni crème solaire peut entraîner la synthèse de 10 000 à 20 000 UI de vitamine D.

Cependant, si vous ne complétez pas avec de la vitamine D3 en hiver, vous pouvez compter sur une carence en vitamine D en hiver.

Les dosages suggérés de supplémentation en vitamine sont variés et il est facile avec cette vitamine liposoluble de surdoser et créer des effets néfastes sur la santé. Alors que certains médecins conseillent aux gens de prendre 5 000 à 10 000 UI par jour de vitamine D, cela peut être trop et une fourchette plus sûre serait d’environ 5 000 UI de vitamine D3 par jour.

Selon le Dr Chris Kresser, les vitamines liposolubles A, D et K travaillent en synergie, donc ajouter suffisamment de vitamine A et K2 peut protéger contre les effets toxiques de l’excès de vitamine D. Des niveaux suffisants de potassium et de magnésium ont également été suggérés pour vous protéger contre la toxicité de la vitamine D.

Enfin, assurez-vous de vous procurer beaucoup d’aliments sains contenant des sources naturelles de vitamine D, telles que les jaunes d’œufs, le saumon sauvage et le maquereau, abats et certains champignons. Évitez les aliments transformés avec de la vitamine D ajoutée – ceux-ci n’ajoutent rien à votre santé.

Certaines des meilleures vitamines D absorbées proviennent de la prise quotidienne d’huile de foie de morue. Assurez-vous de ne prendre que de petites doses d’huile de foie de morue (suffisamment pour 50 % à 100 % DV de vitamine D), car de grandes doses peuvent entraîner une surdose de vitamine A.

Une dernière chose à signaler à l’approche de la fin de l’hiver, la lumière du soleil a des bienfaits bien plus bénéfiques pour notre santé que la simple augmentation de notre vitamine D.

Une récente étude de 20 ans portant sur 29 518 sujets a révélé que les personnes évitant l’exposition au soleil étaient deux fois plus à risque de mourir toutes causes confondues. La lumière du soleil nous aide à fabriquer plus d’endorphines, la substance chimique naturelle de notre corps qui nous fait nous sentir détendus et heureux.

La lumière du soleil favorise la production d’un peptide qui aide à dilater les vaisseaux sanguins, à abaisser la pression artérielle, et à créer une autre substance appelée “ substance P”, qui favorise une meilleure circulation sanguine et régule le système immunitaire en réponse à des facteurs de stress aigus. Un autre avantage du soleil est qu’il aide à réduire l’appétit, à augmenter la libido et vous donne une belle couleur dorée, tout en régulant mieux votre cycle de sommeil / réveil.

Si vous voulez rester en bonne santé et fort, il est non seulement sage, mais essentiel de passer du temps à l’extérieur au soleil. Exposez-vous !

 

 

Références

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3166406/

https://chriskresser.com/vitamin-d-more-is-not-better/

https://www.sciencedaily.com/releases/2019/04/190417111440.htm

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2821804/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3738984/#B7-nutrients-05-02502

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3738984/

 

A propos Détective Nutrition

Mike Geary est spécialiste en nutrition certifié et entraîneur personnel certifié depuis plus de 15 ans. Il étudie la nutrition et l'entraînement depuis près de 25 ans, depuis qu'il est jeune adolescent. Mike est originaire de Pennsylvanie, mais amoureux de la montagne il réside maintenant dans l'Utah. Mike est un passionné d'aventure et quand il ne passe pas son temps à faire du ski, du VTT, de la randonnée ou du paddleboard sur le lac, il apprécie le parachutisme, le rafting, le pilotage d'un avion de chasse italien (sérieux), la plongée sous-marine, de l'héli-ski et Voyager à travers le monde tout en appréciant l'apprentissage de différentes cultures. À l'âge de 40 ans, Mike se sent maintenant plus sain, plus fort et plus énergique qu'à l'âge de 20 ans... Tout cela en raison d'un mode de vie sain et d'une excellente nutrition !

Vérifier également

11 façons dont l’huile de ricin rend votre peau et vos cheveux irrésistibles

L’article d’aujourd’hui vient de mes amis de Horizonbienetre,  Par Krista Hillis, Bien que les produits …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiquez-nous svp à quelle adresse email vous l’envoyer :

Nous détestons les SPAM et promettons de garder votre email en sureté.