mercredi , 13 novembre 2019
Accueil / Anti-âge / Les aliments pour soigner votre cerveau

Les aliments pour soigner votre cerveau

par Cat Ebeling — coauteur de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de Graisses,~ Le Top 101 des aliments qui combattent le vieillissement ~ Stoppez votre Diabète ~ La Vérité sur la Testostérone (*nouveau !!!)

Maladie d’Alzheimer, dépression, anxiété, TOC, trouble bipolaire, schizophrénie, problèmes de comportement, TDA/TDAH, la liste s’allonge jour après jour. Les problèmes de santé mentale ne cessent d’augmenter.

Les sociétés pharmaceutiques gagnent des sommes colossales grâce aux traitements pour la santé mentale, l’humeur et les troubles du comportement. En fait, les Américains dépensent par exemple environ 188 milliards de dollars par an en traitements et médicaments pour la santé mentale. De ce montant, 71 milliards de dollars concernent uniquement les troubles dépressifs. Près de 20 % des Américains, soit une personne sur cinq, selon l’Institut national de la santé mentale (2017), souffrent d’une forme de problème de santé mentale.

Les traitements médicaux pour la dépression, l’autisme, le trouble déficitaire de l’attention, l’insomnie, les troubles de l’alimentation, les troubles d’apprentissage, la toxicomanie, le trouble obsessionnel-compulsif, l’anxiété, les troubles bipolaires et la démence font gagner des milliards de dollars aux sociétés pharmaceutiques !

Et puis il y a des choses comme le stress chronique, le brouillard mental, la gestion de la colère, l’anxiété, les sautes d’humeur, les problèmes de sommeil, l’irritabilité et la perte de mémoire. Les problèmes de santé mentale sont une « épidémie invisible » qui touche 1,1 milliard de personnes dans le monde.

Les médecins sont depuis longtemps convaincus que le cerveau et le corps ne s’affectent pas mutuellement. Le mode de pensée courant est que ce que nous avalons ne change rien dans notre cerveau. Mais c’est faux.

Nous savons maintenant que les problèmes d’humeur, de mémoire, d’attention, de comportement, ainsi que la plupart des autres maladies du cerveau, ont leur cause fondamentale dans le corps, en particulier dans l’intestin. Peut-être que l’approche médicale conventionnelle pour traiter les troubles cérébraux est totalement dépassée.

Les médecins avaient l’habitude de parler de la barrière « hémato-encéphalique » pour les médicaments, les toxines, les aliments, etc. L’idée était que la plupart de ce que nous mangions ou buvions ne traversaient pas cette barrière jusqu’au cerveau. Maintenant, nous savons que ce n’est pas vrai.

Cela concerne particulièrement les aliments que nous mangeons. Les toxines sous forme d’agents de conservation, d’hormones, de pesticides et d’autres produits chimiques, nous affectent physiquement et mentalement, ce qui entraîne souvent démence, TDAH, dépression, anxiété, insomnie, brouillard mental, perte de mémoire, autisme, problèmes de comportement, etc.

Selon le Dr. Hyman dans son livre « UltraMind Solution » :

« Il y a une telle attaque du stress et des produits chimiques environnementaux dans notre monde, qu’il n’est pas étonnant que notre corps et notre cerveau soient mis au défi et ne fonctionnent pas correctement. Nous sommes exposés à des toxines pour lesquelles nous n’avons jamais été conçus – et presque toutes provoquent des lésions cérébrales… En fait, une récente étude gouvernementale a révélé une moyenne de 148 substances chimiques dans notre corps. Et cela ne concerne que celles qui ont été testées. »

Nous constatons clairement un lien particulièrement étroit entre le cerveau, le corps et l’intestin. Nous savons aussi que ce qui se passe dans le cerveau affecte le corps, mais aussi, que ce qui se passe dans le corps affecte très nettement le cerveau.

Si nous souffrons d’un problème de santé quelque part dans notre corps, le cerveau quand à lui, n’est pas non plus en bonne santé.

Traiter le cerveau avec des produits pharmaceutiques peut conduire à la toxicomanie, à une réalité terne et non à traiter les VRAIS problèmes. T–==raiter le corps par la chimie naturelle et le microbiome intestinal peut corriger les déséquilibres de la chimie du cerveau et conduire à une véritable guérison de l’ensemble de l’organisme.

Un déséquilibre dans l’un des systèmes – nutrition, hormones, fonction immunitaire, digestion, bactéries intestinales, détoxication ou métabolisme – peut aider à expliquer de nombreux symptômes que nous considérons comme des problèmes de santé mentale. La plupart de ces déséquilibres commencent dans le corps et se manifestent éventuellement dans le cerveau sous forme de problèmes d’humeur, de santé mentale ou de comportement.

Les perturbations de l’organisme peuvent en réalité nous aider pour comprendre la dépression, l’anxiété, la démence, l’autisme et le trouble du déficit de l’attention, que nous observons aujourd’hui.

Les traitements conventionnels ne traitent que les symptômes, souvent avec des médicaments puissants qui entraînent des effets secondaires indésirables et qui ne s’attaquent jamais à la racine du problème.

La simple vérité est que votre corps et votre cerveau, ainsi que l’ensemble de l’organisme, doivent interagir ensemble dans un système dynamique fluide. Si vous améliorez la santé de votre organisme, vous améliorez également la santé de votre cerveau.

Pour illustrer cela, pensez à ceci : une collation sucrée vous rend-elle anxieux, nerveux et somnolent, puis irritable plus tard ? Vous sentez-vous groggy et lent mentalement après un gros repas ? Avez-vous déjà fait de l’exercice et vous êtes ensuite retrouvé calme, détendu et heureux ?

Dans quelle mesure pouvez-vous, vous concentrer sur quoi que ce soit lorsque vous êtes malade ?

Nous savons que le syndrome prémenstruel est le résultat de fluctuations hormonales, mais saviez-vous que les alcooliques peuvent devenir « fous » lorsqu’ils sont atteints d’encéphalopathie de Wernicke, qui provient d’une carence en vitamines B1. Saviez-vous que le simple fait de traiter avec cette vitamine guérie ce problème ! Saviez-vous que les antibiotiques pour les infections à streptocoques peuvent soigner certains enfants atteints de trouble obsessionnel-compulsif ? Et saviez-vous que beaucoup de schizophrènes ont souvent une sensibilité au gluten ?

Guérir le corps, guérir le cerveau.

Changer votre alimentation, vos nutriments, vos habitudes de sommeil, votre exercice, vous désintoxiquer, équilibrer vos hormones, corriger votre équilibre bactérien dans l’intestin et éliminer les aliments qui causent des allergies alimentaires, peuvent transformer radicalement votre humeur, votre comportement et vos fonctions cérébrales.

Les conseils suivants peuvent faire une énorme différence dans votre fonctionnement cérébral et votre santé physique :

  1. Manger des aliments sains. Éviter les aliments auxquels vous êtes sensible ou allergique.
  2. Ajouter des suppléments nécessaires à la santé physique et au cerveau.
  3. Prendre l’habitude de faire de l’exercice, de la relaxation, de la méditation, et avoir un sommeil de qualité dans votre vie quotidienne.
  4. Éviter les toxines dans votre nourriture et votre environnement.

Si vous pouvez suivre ces différents conseils pendant au moins six semaines, vous constaterez des changements majeurs dans votre vie, vos perspectives et votre sens du bien-être – OUI, littéralement en quelques semaines ou quelques jours !

Certains des changements que vous rencontrez peuvent se produire presque immédiatement. Si vous êtes sensible au gluten et que vous arrêtez d’en manger, pendant environ une semaine, votre santé intestinale et votre cerveau peuvent changer. Vous remarquerez peut-être d’autres améliorations majeures de votre santé mentale en supprimant les produits laitiers, le maïs et les additifs alimentaires.

Plus de 90 % de la sérotonine du corps réside dans les intestins, ainsi que près de 50 % de la dopamine. Par conséquent, nourrir d’aliments sains les bactéries intestinales, ne sert qu’à aider votre corps à fabriquer les produits chimiques du “bonheur” du cerveau.

Une fois que vous aurez suivi ces conseils, vous réaliserez à quel point vous pouvez vous sentir bien. Vous ne voudrez plus jamais vous sentir mal à nouveau.

Nourrissez votre cerveau avec les bons aliments

Votre fourchette peut en fait devenir l’un des outils les plus puissants pour améliorer votre santé, votre cerveau et votre vie.

Il n’y a rien qui ait un impact plus grand sur votre santé. Absolument rien.

Voici comment utiliser ces puissants outils :

  • Mangez de la véritable nourriture – Mangez des aliments vrais entiers, réels, frais, biologiques, locaux et non transformés. S’ils contiennent plus de trois ingrédients (en particulier ceux que vous ne reconnaissez pas immédiatement), un ensemble ou un code barres, ÉVITEZ-LES.
  • Procurez des graisses saines à votre cerveau – Le cerveau a besoin de DHA et d’EPA, des acides gras oméga-3 provenant d’algues, de poissons gras d’eau froide et de viandes de pâturage, ainsi que d’acides gras saturés, pour rester en bonne santé.
  • Protéines – Mangez chaque jour des protéines de grande qualité, d’origine naturelle, tels que des œufs oméga 3, du saumon ou de la viande de pâturage, du yogourt bio ou du beurre de fruits à coque.
  • Boostez vos protecteurs cérébraux – Mangez des fruits et des légumes colorés avec des phytonutriments puissants. Le rouge profond, le jaune, l’orange, le vert et le bleu des aliments sont un signe de puissants nutriments anti-inflammatoires, antioxydants, énergisants et stimulants pour le cerveau.
  • Mangez le bon type de glucides – Mangez des aliments riches en fibres, y compris des légumes crus, des fruits crus, des noix et des graines. Cela aide à nettoyer les intestins, à éliminer les toxines et à développer des bactéries intestinales saines. Un intestin en bonne santé a BEAUCOUP à voir avec le cerveau. Un intestin en bonne santé signifie un cerveau en bonne santé !
  • Éliminez les poisons – Éliminez le sucre, le sirop de maïs à haute teneur en fructose, le café, l’alcool, les acides gras transformés, les additifs alimentaires et les agents de conservation, qui empoisonnent votre cerveau et perturbent votre biochimie.

Ces quelques conseils, même s’ils ne sont pas forcément faciles peuvent vous permettre de commencer à éliminer instantanément de votre régime les aliments et les produits chimiques nocifs pour votre cerveau.

Il y a un autre changement CLÉ essentiel – Cette étape est d’éliminer les deux causes les plus fréquentes d’allergènes alimentaires et de réactions cachéedans notre alimentation. Ceux-ci proviennent du gluten et des produits laitiers transformés pasteurisés.

Votre cerveau et votre corps réagissent aux allergènes par une augmentation de l’inflammation. Lorsque cela se produit, vous pouvez souffrir de brouillard mental, d’anxiété/de dépression, d’autisme, de TDAH, de démence, etc. Il a même été prouvé que le gluten pouvait causer certains cas de schizophrénie et de troubles bipolaires.

Vous n’avez pas besoin de vous promener au milieu de ruches ou d’avoir une réaction d’anaphylaxie à ces aliments, pour être allergique. Les gens ont souvent des allergies cachées à ces aliments et ne s’en rendent même pas compte, le problème devient chronique, en particulier parce qu’ils sont souvent consommés quotidiennement. En fait, cela devrait être la PREMIÈRE chose à laquelle vous pensez – « Je suis irritable aujourd’hui ou je me sens déprimé »… Pensez à ce que vous avez mangé hier ou le jour précédent.

Vous pouvez manger un morceau de gâteau au fromage lundi et vous sentir déprimé mardi. Vous mangez un paquet de biscuits un jour et le lendemain, vous êtes irritable. Bien souvent, les réactions inflammatoires se produisent jusqu’à 24 à 48 heures plus tard, mais il existe certainement un lien entre les sensibilités alimentaires et les changements d’humeur.

De nombreuses personnes ont tout le temps une sensibilité ou des allergies alimentaires persistantes, de faibles intensités et retardées. Ce que vous mangez régulièrement peut être à l’origine d’une réaction allergique retardée que vous ignorez, car ces aliments sont des aliments dont vous ne pouvez tout simplement pas vous passer.

Vous pouvez vous faire tester par un médecin pour les allergies alimentaires, mais cette méthode n’est pas à l’épreuve des aliments. La meilleure et la plus simple, consiste à supprimer les aliments les plus courants qui provoquent des réactions. Les deux premiers sont généralement le blé et les produits laitiers.

Faites ensuite très attention à votre corps et à votre esprit : les premiers jours peuvent être durs, car vous devrez peut-être rompre votre dépendance à ces aliments, mais vous vous sentirez soudainement mieux par la suite !

Éliminez également les poisons présents dans votre alimentation, y compris les édulcorants artificiels, les aliments contenant des conservateurs, le sirop de maïs riche en fructose, les acides gras transformés ou les huiles végétales, et la malbouffe.

Essayez ceci au minimum de deux à six semaines. Puis reprenez ces aliments et voyez comment vous vous sentez, 1 heure, 4 heures, 12 heures, 24 et 48 heures plus tard. Vous allez peut-être être choqué !

Suppléments pour votre cerveau et votre santé physique

Même ceux qui mangent le plus sainement auront probablement besoin de suppléments. Ils sont essentiels pour la santé du cerveau et la santé physique.

  1. Les multivitamines – Les choisir de grande qualité et de grande puissance.
  2. Les vitamines B qui comprennent le méthylfolate et la méthylcobalamine. Ce sont des formes de vitamines B nécessaires à la santé du cerveau, à la fonction nerveuse, à l’énergie et au métabolisme des graisses. Une carence entraîne de l’anxiété, de la dépression et une perte d’énergie.
  3. La vitamine C 500-1000 mg, prendre 1000 mg par jour. La vitamine C réduit l’inflammation dans le corps et le cerveau, tout en protégeant le système immunitaire.
  4. Acides gras oméga-3 avec des niveaux élevés d’EPA et de DHA.
  5. Glycinate de magnésium ou Théonate de magnésium pour favoriser le calme et une meilleure santé globale.
  6. Une enzyme digestive tout usage.

Et veillez à intégrer ces changements de mode de vie dans votre vie : exercice, relaxation et bon sommeil. L’exercice atténue naturellement le stress, libère des hormones du « bien-être », équilibre les bactéries dans l’intestin, augmente le flux sanguin et aide à équilibrer la glycémie. Un bon sommeil aide à « recâbler » le cerveau, à réduire le stress et à redémarrer le cerveau.

Vous devriez avoir le privilège de mener une vie alerte, éveillée, engagée, présente, concentrée, joyeuse et équilibrée. Faire ces changements dans votre régime alimentaire et votre mode de vie, tout en guérissant votre corps, aidera également à soigner votre cerveau. Vous ne pouvez pas avoir un corps vraiment en bonne santé, sans un cerveau en bonne santé.

Votre corps, votre cerveau, vos intestins et votre santé. Tous ne font qu’un. Nourrissez votre corps et votre esprit sera également nourri.

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos Détective Nutrition

Mike Geary est spécialiste en nutrition certifié et entraîneur personnel certifié depuis plus de 15 ans. Il étudie la nutrition et l'entraînement depuis près de 25 ans, depuis qu'il est jeune adolescent. Mike est originaire de Pennsylvanie, mais amoureux de la montagne il réside maintenant dans l'Utah. Mike est un passionné d'aventure et quand il ne passe pas son temps à faire du ski, du VTT, de la randonnée ou du paddleboard sur le lac, il apprécie le parachutisme, le rafting, le pilotage d'un avion de chasse italien (sérieux), la plongée sous-marine, de l'héli-ski et Voyager à travers le monde tout en appréciant l'apprentissage de différentes cultures. À l'âge de 40 ans, Mike se sent maintenant plus sain, plus fort et plus énergique qu'à l'âge de 20 ans... Tout cela en raison d'un mode de vie sain et d'une excellente nutrition !

Vérifier également

Cette étrange épice abaisse votre glycémie, aide à perdre du poids et augmente la libido !

par Cat Ebeling — coauteur de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de Graisses,~ Le Top 101 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiquez-nous svp à quelle adresse email vous l’envoyer :

 

Nous détestons les SPAM et promettons de garder votre email en sureté.