samedi , 24 février 2024
Accueil / Enquêtes / Vous urinez trop souvent ? 9 raisons peu connues aux mictions fréquentes

Vous urinez trop souvent ? 9 raisons peu connues aux mictions fréquentes

Voici un article du Dr Marc Bubbs tiré de accrosdupaleo.com tout à fait intéressant sur 9 raisons peu connues aux mictions fréquentes !

Au travail, ou lors d’un événement social, devoir se lever constamment pour aller aux toilettes peut être un véritable calvaire. Voici ce qui peut être à l’origine de vos mictions fréquentes et ce que vous pouvez faire pour y remédier.

Non seulement il est inconfortable et ennuyeux de se lever et d’aller aux toilettes sans cesse, mais cela peut aussi être très embarrassant pour certaines personnes. Heureusement, vous n’êtes pas obligé de passer votre vie à vous rendre fréquemment aux toilettes. Il est probable qu’il s’agisse simplement d’un signe de déséquilibre dans votre santé ou votre alimentation.

Vous vous demandez peut-être à quelle fréquence il est “normal” d’uriner en une journée ? La fréquence typique d’émission d’urine sur une période de 24h varie entre 4 et 8 fois, en fonction de l’apport en nourriture et en liquide ainsi que du degré d’activité. Vous pouvez uriner plus souvent parce qu’il fait chaud dehors et que vous buvez plus d’eau, ou parce que vous avez été très occupé au travail et que votre consommation de caféine a augmenté. D’un autre côté, les mictions fréquentes peuvent aussi être un signal d’alarme indiquant des problèmes médicaux plus préoccupants.

Dois-je juste me retenir plus longtemps ?

Lorsque votre vessie est tendue, un mécanisme de rétroaction automatique signale à votre cerveau de déclencher l’envie d’uriner. Les mictions fréquentes peuvent devenir gênantes sur le lieu de travail, c’est pourquoi de nombreuses personnes décident de simplement “retenir” leurs urines sur de longues périodes. Bien que cela puisse vous aider à travailler davantage, plus vous retenez votre urine longtemps, plus vous risquez de contracter des infections bactériennes pouvant se propager à vos reins et causer des problèmes plus graves.

Examinons ensemble les causes les plus communes de la miction fréquente.

9 causes courantes des mictions fréquentes

Pee-Too-Much-9-Little-Known-Causes-of-Frequent-Urination744.jpg

1. Une infection

Si vous souffrez d’une infection des voies urinaires, vous devrez aller aux toilettes plus fréquemment et vous comprendrez sans doute que quelque chose ne va pas car vous ressentirez également une douleur ou une gêne prononcée. Ce phénomène est beaucoup plus fréquent chez les femmes, car leur urètre est beaucoup plus court que celui des hommes. Les bactéries ont donc une distance plus courte à parcourir jusqu’à la vessie, ce qui augmente le risque d’infection. Si vous souffrez d’une infection urinaire, demandez à votre médecin ou à votre naturopathe quel traitement vous conviendra le mieux.

2. L’hyperglycémie

Si vous devez vous rendre fréquemment aux toilettes, c’est peut-être un signe que votre taux de sucre dans le sang est trop élevé. Nous associons souvent le diabète aux personnes en surpoids, mais des personnes plus minces peuvent aussi avoir un mauvais contrôle de leur glycémie. Des taux de glycémie chroniquement élevés entraînent une augmentation de la soif, de la faim et des mictions fréquentes, ce qui constitue un signe de pré-diabète. Si vous suspectez un problème, un test sanguin spécifique (par exemple, HbA1c) peut évaluer votre contrôle de la glycémie au cours des trois derniers mois et découvrir les premiers signes d’un problème.

3. Une trop grande consommation d’eau

Si vous buvez chroniquement beaucoup d’eau tout en urinant fréquemment, vous buvez peut-être trop d’eau. L’eau distillée peut évacuer le sodium de l’organisme, ce qui entraîne une augmentation de la soif et de la miction. La perte d’une trop grande quantité de sodium s’appelle l’hyponatrémie, et c’est un problème courant chez les coureurs qui consomment trop d’eau, pensant que : “Plus, c’est mieux !” Cependant, si vous venez de commencer à boire plus d’eau quotidiennement, il faut parfois quelques semaines à vos reins pour modifier le taux d’absorption, il est donc normal d’aller plus souvent aux toilettes.

4. Une trop grande consommation de café ou d’alcool

La caféine et l’alcool sont des diurétiques, ce qui signifie qu’ils provoquent une augmentation de la miction. Ils bloquent en fait l’hormone antidiurétique (ADH), qui, comme son nom l’indique, vous empêche d’uriner fréquemment. Si vous limitez ce mécanisme inhibiteur naturel en consommant trop de café, de thé, de chocolat ou d’alcool, vous risquez d’aller plus souvent aux toilettes.

5. L’hypertrophie de la prostate

En vieillissant, les hommes peuvent remarquer une augmentation de la fréquence des mictions. Cette dernière est souvent considérée comme un signe normal du vieillissement. Néanmoins, si vos visites aux toilettes ont augmenté de manière significative récemment, cela peut être le signe d’une hypertrophie de la prostate. Celle-ci exerce alors une pression sur votre vessie et déclenche l’envie d’uriner. Souvent, dans cette situation, seules de petites quantités d’urine sont évacuées à chaque fois. Parlez-en à votre médecin si ces symptômes vous semblent familiers.

6. Les médicaments pour la pression artérielle

Les médicaments les plus fréquemment utilisés pour traiter l’hypertension artérielle sont les diurétiques, parfois appelés “pilules d’eau”. Ils éliminent le sodium et l’eau des reins, ce qui permet à vos vaisseaux sanguins de se détendre. Si vos allers-retours aux toilettes sont de plus en plus nombreux, parlez à votre médecin de votre régime alimentaire, de l’exercice physique que vous prenez et des changements dans votre mode de vie qu’a entraîné votre traitement pour l’hypertension artérielle.

7. La constipation

Parfois, la constipation peut exercer une pression sur votre vessie, ce qui peut réduire sa capacité tout simplement parce qu’elle ne dispose plus de place pour se dilater. Essayez un laxatif doux à base de plantes afin de soulager la constipation, mais n’oubliez pas : il se peut que vous expulsiez plus de liquide pendant un certain temps au cours d’une poussée laxative. Attendez quelques jours après le soulagement de la constipation pour voir si la fréquence de vos mictions s’améliore.

8. La ménopause ou un déséquilibre des œstrogènes

Des études ont démontré que les œstrogènes jouent un rôle important dans la santé de la vessie. Les chercheurs ont découvert que la carence en œstrogènes est associée aux symptômes des voies urinaires inférieures chez les femmes souffrant d’incontinence urinaire. Parler à votre médecin et faire tester votre taux d’œstrogène pourrait révéler qu’une carence ou un déséquilibre est à l’origine de vos mictions excessives.

9. Quelques kilos en trop

Les kilos en trop peuvent également exercer une pression accrue sur votre vessie, ce qui vous donne l’impression d’avoir besoin d’uriner plus souvent. Comme ce poids supplémentaire pèse sur le haut de la vessie, celle-ci doit travailler davantage pour se dilater et vous pouvez ressentir plus souvent le besoin d’uriner en raison du poids qui “pousse” l’urine vers le bas.

Solutions pour l’hyperactivité vésicale

Le fait d’avoir constamment envie d’uriner tout au long de la journée est probablement le signe que votre santé ou votre alimentation est déréglée. Il n’est pas nécessaire de vivre avec cette gêne ou cet ennui. Rééduquez votre corps et votre cerveau, supprimez les déclencheurs alimentaires et reconstruisez votre musculature pour rétablir une fréquence normale des mictions.

1. Conditionnez votre cerveau

Bien qu’il ne soit pas bon de se retenir trop longtemps, essayez d’habituer votre corps à attendre de plus en plus longtemps entre 2 visites aux toilettes. Chaque semaine, allongez l’intervalle de temps séparant vos “pauses pipi”, en l’augmentant progressivement pendant deux mois. Cela vous aidera à réinitialiser votre cerveau et à diminuer l’urgence d’uriner.

2. Renforcez vos muscles

Si les muscles de votre plancher pelvien autour de votre vessie sont trop faibles, cela peut entraîner une augmentation de la fréquence ou de l’urgence des mictions. La rééducation de ces muscles à l’aide des exercices de Kegel est un excellent moyen d’améliorer le contrôle de votre vessie. Pratiquez ces exercices 5 minutes par jour, 5 jours par semaine.

3. Éliminez les aliments déclencheurs

Si vous urinez trop fréquemment, vous devez vous attaquer aux causes profondes de ce trouble.. L’une d’entre elles est souvent la surconsommation de caféine, d’alcool ou de sucre. Supprimer ces substances de votre alimentation pendant 4 semaines entraîne généralement une amélioration des symptômes, modérée chez certaines personnes, spectaculaire chez d’autres. Veillez également à ne pas boire trop d’eau. Limitez votre consommation au cours des quatre prochaines semaines et ne buvez que lorsque vous avez soif.

Les aliments (et boissons) qui provoquent la miction

Nous avons mentionné la nécessité de limiter les aliments contenant de la caféine, tels que le café, le chocolat ou le thé caféiné, mais il en existe d’autres aliments qui, vous ne le savez peut-être pas, peuvent provoquer une envie d’uriner.

-Les asperges. Elles contiennent un acide aminé, l’asparagine, qui possède des propriétés diurétiques.

-Les betteraves. Elles sont riches en potassium, qui peut provoquer une évacuation de l’eau du corps.

-La pastèque. La pastèque est également riche en potassium et présente une forte teneur en eau, ce qui pourrait vous amener à uriner davantage.

-Les agrumes. Les oranges et les pamplemousses sont riches en potassium eux aussi.

-Le céleri. Le céleri contient des composés appelés phtalides qui agissent comme des diurétiques, et sa teneur en eau est élevée

-Les concombres. Les concombres contiennent du soufre, qui stimule les reins et les incite à uriner davantage.

5 remèdes naturels pour lutter contre les mictions fréquentes

Outre le fait de limiter les aliments et les boissons énumérés ci-dessus, il existe quelques solutions à base de plantes que vous pouvez prendre chez vous pour réduire la fréquence de vos mictions et renforcer votre vessie.

Le Gosha-jinki-gan

Cette préparation chinoise à base de plantes contient un mélange de 10 plantes différentes, et des études ont démontré qu’elle inhibe les contractions de la vessie et réduit la fréquence des mictions.

Le Hachimi-jio-gan

Cet autre mélange de plantes chinoises a montré des effets positifs sur la vessie dans diverses études menées sur des animaux.

La capsaïcine

La capsaïcine est le composé qui donne son piquant aux piments. Des études ont démontré qu’elle a aidé à augmenter la capacité de la vessie de 106 ml à 302 ml chez des patients souffrant d’hyperactivité vésicale.

L’huile de pépins de courge

Une étude a démontré que l’huile de pépins de courge améliore la fonction urinaire et réduit les symptômes de l’hyperactivité vésicale.

Le thé Kohki

Des études menées sur des animaux ont démontré que le thé Kohki, originaire de Chine et du Japon, peut contribuer de manière significative à améliorer la fonction vésicale.

Quand consulter un médecin ?

Essayez d’abord les remèdes mentionnés ci-dessus et voyez s’ils vous aident. Si les mictions fréquentes interfèrent toujours avec votre vie quotidienne, consultez votre médecin.

 

 

A propos Détective Nutrition

Mike Geary est spécialiste en nutrition certifié et entraîneur personnel certifié depuis plus de 15 ans. Il étudie la nutrition et l'entraînement depuis près de 25 ans, depuis qu'il est jeune adolescent. Mike est originaire de Pennsylvanie, mais amoureux de la montagne il réside maintenant dans l'Utah. Mike est un passionné d'aventure et quand il ne passe pas son temps à faire du ski, du VTT, de la randonnée ou du paddleboard sur le lac, il apprécie le parachutisme, le rafting, le pilotage d'un avion de chasse italien (sérieux), la plongée sous-marine, de l'héli-ski et Voyager à travers le monde tout en appréciant l'apprentissage de différentes cultures. À l'âge de 40 ans, Mike se sent maintenant plus sain, plus fort et plus énergique qu'à l'âge de 20 ans... Tout cela en raison d'un mode de vie sain et d'une excellente nutrition !

Vérifier également

10 utilisations alternatives de la Listerine

La plupart des gens ne s’en rendent pas compte, mais la majorité des rince-bouche commerciaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Demandez votre copie GRATUITE en nous indiquant votre adresse email : 

Vos informations restent totalement privées.