vendredi , 10 avril 2020
Accueil / Anti-âge / Comparaison entre bacon de dinde et vrai bacon

Comparaison entre bacon de dinde et vrai bacon

par Cat Ebeling — coauteur de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de Graisses,~ Le Top 101 des aliments qui combattent le vieillissement ~ Stoppez votre Diabète ~ La Vérité sur la Testostérone (*nouveau !!!)

Qui n’aime pas le bacon ? Cette saveur croustillante, sucrée, salée et croquante est difficile à détester ou à reproduire. Même mon boucher préféré me dit que c’est la première chose que les végétaliens achètent quand ils commencent à manger de la viande. Je ne peux pas les blâmer !

Mais les journaux et les organismes de santé nous mettent en garde contre les dangers de la viande transformée. L’Organisation Mondiale de la Santé classe la viande transformée – y compris le bacon – comme cancérigène. Une autre étude du British Medical Journal a révélé qu’une consommation accrue de viande transformée est associée à un taux de mortalité plus élevé.

Bacon de dinde

Beaucoup de gens se sont donc tournés vers le bacon de dinde. La faible teneur en gras et l’attrait général de la dinde pour la santé de ceux qui font attention à la teneur en graisse, ont fait du bacon de dinde un choix alternatif.

« Le problème du bacon de porc traditionnel est que les deux tiers des calories proviennent du gras », affirme une diététicienne professionnelle. Et, dit-elle, « la moitié de ces calories est constituée de graisses saturées qui ont la mauvaise réputation d’être responsables des maladies du cœur ». Bien sûr, la plupart d’entre nous savent maintenant que les graisses saturées ne sont pas si mauvaises. Mais la question demeure : le bacon de dinde, est-il vraiment une alternative plus saine ?

Tout d’abord, le bacon de dinde n’est pas vraiment du bacon. Le bacon est la viande et la graisse d’une partie spécifique d’un porc qui a été séché. Le « bacon » de dinde n’est en fait qu’une simulation de bacon puisqu’il ne provient ni d’un porc, ni d’une partie spécifique de la dinde.

Le goût du bacon de dinde est loin derrière celui du vrai bacon et ne se présente pas comme du bacon, ni n’a la saveur d’une tranche de vrai bacon à la poêle. Le bacon de dinde est plus approprié lorsque vous ne vous souciez pas du vrai goût du bacon, mais que vous voulez quelque chose de croustillant et qui ressemble à du jambon pour compléter vos œufs, et que vous voulez vous sentir en meilleure santé. En fait, vous ne mangez pas vraiment quelque chose de plus sain.

Le bacon de dinde n’a même pas le goût du vrai bacon. Il contient moins de gras, mais pour compenser, il contient beaucoup d’autres ingrédients dont certains ne sont pas si bons,pour compenser la perte de saveur. En fait, le bacon de dinde a plutôt le goût du jambon ou d’autres sortes de viandes de repas.

Voici une liste d’ingrédients provenant d’un emballage de bacon de dinde typique :

– Dinde

– Dinde découpée mécaniquement

– Eau

– Sel

– Sucre

– Huile de canola (colza)

– Huile de tournesol

– Arôme naturel

– Phosphate de sodium

– Érythorbate de sodium

– Nitrite de sodium

Le bacon de dinde n’est en fait que de la viande transformée. Ce sont des restes de dinde, plus d’autres saveurs façonnées pour ressembler au bacon. Un pauvre substitut au vrai bacon.

Le bacon de dinde contient aussi généralement une plus grande quantité de sodium ajouté. Bien que le bacon de dinde, prétendument, contient moins de gras, il n’y a pas lieu de se vanter du gras qu’il contient. L’huile de canola et les autres végétaux hautement transformés ne sont PAS plus sains que le vrai gras saturé du porc.

Vrai bacon

Qu’en est-il du vrai bacon de porc ? Il existe une vaste gamme d’avantages et d’inconvénients, selon l’origine du bacon (élevé de façon conventionnelle ou sans cruauté/biologique), tant sur le plan de la qualité que sur celui de la santé.

Le bacon est de la viande séchée, c’est-à-dire qu’il est trempé dans une solution de sel, de sucre et parfois de conservateurs comme les nitrates. Ensuite, il est fumé pour obtenir sa délicieuse saveur.

Les graisses du bacon contiennent environ 50 % de graisses monoinsaturées et d’acide oléique, qui est la même graisse saine que l’huile d’olive. Le reste est principalement composé de graisses saturées, qui étaient autrefois considérées comme « mauvaises » pour nous et pour notre cœur, mais les dernières recherches démontrent que la graisse saturée est une graisse nécessaire au bon fonctionnement de notre corps. En vérité, une fois que vous faites frire du bacon, la majeure partie de la graisse du bacon est cuite et laissée dans la poêle.

Le vrai bacon et le bacon de dinde contiennent tous deux des niveaux assez élevés de sodium utilisé pour la cuisson. Bien que certaines personnes puissent être sensibles au sel ajouté dans les aliments, ce n’est pas mauvais, à moins que vous ne mangiez de grandes quantités d’aliments emballés et transformés contenant du sodium ajouté.

Le vrai bacon et le bacon de dinde contiennent souvent des nitrates – à moins que le bacon que vous achetez soit du bacon « naturel » ou « non salé ». La chaleur, provenant de la cuisson, fait que ces additifs forment des composés appelés nitrosamines, qui peuvent être cancérigènes. Cependant, des antioxydants comme la vitamine C et l’acide érythorbique sont ajoutés au bacon pour compenser le risque des nitrosamines.

Qu’en est-il des dangers des viandes transformées ?

Nous entendons régulièrement que la viande rouge et la viande transformée peuvent causer le cancer.

Par conséquent, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a en fait classé les viandes transformées comme cancérigènes, ce qui les place dans la même catégorie que l’amiante, les cigarettes, le benzène, les retombées nucléaires, le plutonium et les rayons X, entre autres. Mais est-ce que ce n’est pas un peu exagéré ?

Quel est donc le risque réel de manger de la viande rouge ou des viandes transformées ? Pour chaque 100 g de viande rouge consommée, le risque augmente de 17 %, et pour chaque 50 g de viande transformée, le risque augmente de 18 % pour les cancers colorectaux. Cela signifie que la viande transformée comporte environ deux fois plus de risques de manger de la viande rouge. Cependant, un rapport de mai 2011 montre qu’il n’y a pas de lien significatif entre la viande rouge et le cancer colorectal, donc le jury n’est pas encore fixé sur ce point.

Bien que l’augmentation de 17 % et de 18 % du risque semble importante, il faut également tenir compte du risque relatif de cancer du côlon dans son ensemble. Vos risques sont d’environ 1 sur 33 000, soit trois cas supplémentaires de cancer colorectal par 100 000 personnes qui peuvent développer un cancer de l’intestin, en mangeant des viandes salées et transformées.

Le plus important dans ces études sur les dangers de la viande transformée, c’est que les variables du mode de vie des personnes participant à l’étude n’ont pas été prises en compte. La plupart des personnes qui ont une alimentation riche en viande transformée ont un mode de vie malsain : pas assez de légumes ou de fruits, beaucoup d’aliments hautement transformés, sédentaires et peut-être fumeurs de cigarettes. Dans cet article, il est démontré que la viande rouge a de nombreux avantages pour la santé, surtout si vous choisissez des animaux élevés en pâturages.

Ce qu’il faut retenir du comparatif du bacon de dinde par rapport au vrai bacon est que le vrai bacon n’est pas si mauvais, il a meilleur goût et si vous achetez du vrai bacon fait de porcs élevés sans cruauté ou biologiques, séchés naturellement sans nitrates ni nitrites, vous avez fait un meilleur choix, plus naturel, que le bacon de dinde transformé. Vous pouvez même acheter du bacon de style « Paléo » sans sucre ajouté.

D’autre part, même si vous achetez du bacon de dinde dit « naturel », vous obtenez toujours de la viande transformée faite de parties de dinde bizarres, d’huiles végétales hautement transformées, de sucre et de beaucoup de sodium.

Et bien sûr, le vrai bacon a tellement meilleur goût ! Alors, prenez quelques délicieuses tranches de bacon et savourez-les sans culpabilité !

 

Références :
https://health.clevelandclinic.org/turkey-bacon-how-healthy-is-it-really/
https://www.healthline.com/nutrition/is-bacon-bad-or-good#section7
https://www.cookinglight.com/eating-smart/nutrition-101/nutrition-questions-tips?slide=142486#142486
https://spoonuniversity.com/lifestyle/bacon-vs-turkey-bacon-which-is-healthier-for-you
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26633477
https://toutsurlesabdos.com/bacon-cigarette-la-vraie-raison-et-histoire-sur-la-viande-rouge-et-viande-transformees.html
https://www.huffpost.com/entry/turkey-bacon_n_5266398

 

A propos Détective Nutrition

Mike Geary est spécialiste en nutrition certifié et entraîneur personnel certifié depuis plus de 15 ans. Il étudie la nutrition et l'entraînement depuis près de 25 ans, depuis qu'il est jeune adolescent. Mike est originaire de Pennsylvanie, mais amoureux de la montagne il réside maintenant dans l'Utah. Mike est un passionné d'aventure et quand il ne passe pas son temps à faire du ski, du VTT, de la randonnée ou du paddleboard sur le lac, il apprécie le parachutisme, le rafting, le pilotage d'un avion de chasse italien (sérieux), la plongée sous-marine, de l'héli-ski et Voyager à travers le monde tout en appréciant l'apprentissage de différentes cultures. À l'âge de 40 ans, Mike se sent maintenant plus sain, plus fort et plus énergique qu'à l'âge de 20 ans... Tout cela en raison d'un mode de vie sain et d'une excellente nutrition !

Vérifier également

La vérité sur le Candida

par Cat Ebeling — coauteur de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de Graisses,~ Le Top 101 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiquez-nous svp à quelle adresse email vous l’envoyer :

Nous détestons les SPAM et promettons de garder votre email en sureté.