samedi , 19 janvier 2019
Accueil / Enquêtes / Découvrez ce qui vous aidera à éviter la grippe cette année (Voir # 5)

Découvrez ce qui vous aidera à éviter la grippe cette année (Voir # 5)

par Cat Ebeling — coauteur de best-sellers : La Cuisine Brûleuse de GraissesLe Top 101 des aliments qui combattent le vieillissement & Stoppez votre Diabète

Comme vous le savez peut-être déjà, la saison du rhume et de la grippe est imminente, et la grippe de cette année est particulièrement mauvaise. En fait, essayer d’éviter d’être exposé aux germes de la grippe peut être presque impossible.

Je ne recommande pas les vaccins contre la grippe, cette année il n’est efficace qu’à 10 à 30 %, ce n’est pas une ligne de défense sur laquelle vous pouvez compter. Le vaccin contre la grippe contient essentiellement la même composition que celui de divers pays, notamment celui aux États-Unis efficace seulement à 10 %. 

Le virus de la grippe de cette année est particulièrement virulent, car il s’agit d’un des virus H3N2, une souche qui peut souvent causer beaucoup de complications, il ne s’agit pas nécessairement et uniquement de personnes âgées ou de bébés, qui sont durement frappés. Beaucoup d’entre nous, adultes, en bonne santé, enfants et adolescents pouvons aussi avoir des problèmes. Alors, comment éviter ces méchants virus ?

Bien qu’il puisse sembler que vous ne pouvez rien faire, à moins de vous laver les mains constamment et ne pas quitter votre maison, il y a quelque chose que vous pouvez faire. Vous pouvez réellement « booster » votre système immunitaire au point de ne pas être exposé à maintes reprises, et encore être capable de combattre ce virus.

La meilleure immunité contre le virus de la grippe est toujours votre propre « immunité naturelle » fournie par vos cellules immunitaires comme les cellules T, les cellules B et les lymphocytes NK. Si vous traitez ces types correctement, vos cellules immunitaires peuvent être la première ligne de défense dans votre corps, et garder ces virus responsables du rhume et de la grippe à distance.

Les manières naturelles d’éviter ou de combattre la grippe

  1. Maintenir un système immunitaire fort – Vous pouvez le faire en dormant beaucoup, en mangeant beaucoup de nourriture saine, organique, VRAIE comme les légumes à haute teneur en antioxydants, des viandes de pâturage ; en évitant le sucre et les hydrates de carbone, et en consommant peu d’alcool.
  2. Faites beaucoup d’exercice, mais n’exagérez pas ! Faire circuler le sang est bénéfique, et contribue à stimuler le système immunitaire. Si vous pouvez faire de l’exercice dehors, c’est encore mieux ! Ne vous entraînez pas trop cependant ; le surentraînement ajoute un degré considérable de stress et d’inflammation au corps, ce qui peut conduire à une dégradation encore plus grande, et souvent ouvrir l’accès à la maladie. Si vous ne vous sentez pas dans votre assiette, l’exercice léger est réellement bon pour le système immunitaire.
  3. Allez dehors ! Même si le temps n’est pas au beau, sortir a un effet positif majeur sur le corps et le cerveau. Faites une promenade, ou une randonnée et prenez beaucoup d’air frais à l’extérieur. Des études montrent qu’être à l’extérieur est extrêmement bénéfique pour réduire le stress (facteur majeur contribuant à la maladie), améliorer l’humeur et stimuler la sérotonine, aider à dormir, améliorer l’attention, la stabilité émotionnelle et le bien-être général. Le soleil est plutôt faible dans l’hémisphère Nord pendant l’hiver, et n’aura pas beaucoup d’effet sur les niveaux de vitamine D, aussi sortir au soleil est toujours très bénéfique.
  4. Évidemment, vous voudrez essayer de minimiser les contacts avec ceux qui sont malades, même si cela peut être difficile, surtout si ce sont des membres de la famille ou des enfants. La recherche montre cependant que les expositions répétées sont les plus nocives. Le pic de contagion est atteint dans les trois ou quatre jours après les premiers signes de maladie, et au moment de la fièvre.
  5. Évitez le sucre ! C’est l’une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour aider à prévenir la maladie. Une étude majeure montre que le sucre peut supprimer la réponse immunitaire du corps. Les sucres simples, y compris le glucose, le sucre de table, le fructose et le miel, peuvent réduire de 50% la capacité des globules blancs à lutter contre l’activité microbienne. L’immunosuppression est la plus notable deux heures après l’ingestion, mais l’effet est encore plus évident cinq heures après l’ingestion. C’est l’une des raisons pour lesquelles les diabétiques ont souvent du mal à combattre les infections et ont de la difficulté à cicatriser. L’altération de la propriété phagocytaire (et peut-être d’autres aspects du système immunitaire) des globules blancs causée par des taux élevés de sucre dans le sang, diminue la résistance aux infections. De la même manière que noyer le corps avec une grande quantité de sucre peut temporairement altérer les fonctions des globules blancs, même chez les personnes en bonne santé.

Si vous sentez que vous commencez à éprouver une baisse de forme, quels sont les meilleurs suppléments naturels à prendre ? Mes recommandations pour la prévention ou pour se débarrasser rapidement d’un rhume ou d’une grippe sont :

  • La vitamine C. Elle aide à stimuler le système immunitaire et renforcer les globules blancs. En général, je prends environ 1 000 mg et jusqu’à environ 4 000 mg par jour pour lutter contre le rhume ou la grippe. (Assurez-vous de développer lentement la tolérance, de grandes doses de vitamine C peuvent causer des selles molles.) Les fruits et légumes aux couleurs vives sont pleins d’antioxydants et de vitamine C pour aider à renforcer le système immunitaire.
  • Ajoutez du zinc. Le zinc est un autre défenseur de l’immunité et a également un fort effet antiviral. Prenez du zinc dès les premiers signes de maladie. Soyez cependant prudent avec le zinc ; trop d’une bonne chose peut être mauvais pour vous. Prenez environ 50 à 100 mg de zinc par jour.
  • Les probiotiques. Les probiotiques ont scientifiquement montré qu’ils aidaient à combattre le rhume et la grippe. Puisque 80% de votre système immunitaire est situé dans votre intestin, il est tout à fait logique que les probiotiques soient un outil efficace pour combattre la maladie, y compris le rhume et la grippe. Afin de garder votre système immunitaire en parfait état, vous devez maintenir un bon équilibre entre les bonnes bactéries (et les « mauvaises » bactéries). Cette étude a révélé des avantages significatifs chez les enfants prenant des probiotiques deux fois par jour pendant six mois. La fièvre, la toux et le nez qui coule ont été réduits d’environ 50% ou plus.

Une étude réalisée sur des étudiants, a montré des résultats favorables similaires. L’étude a révélé que bien que le même pourcentage d’étudiants avaient attrapé la grippe, ceux qui avaient pris la supplémentation probiotiques avaient une durée plus courte de rhumes, les symptômes étaient 34 % moins sévères avec moins d’absanteisme (15 contre 34 absents parmi les étudiants prenant le placebo).

  • Mangez de l’ail. Bien que cette méthode ne vous rende pas populaire, elle semble très puissante. Je l’ai souvent testé quand j’étais à la maison avec trois enfants qui semblaient tous avoir un rhume ou une grippe en même temps. Cela a certainement porté ses fruits pour me garder en bonne santé. L’ail est un antioxydant très puissant qui contient des propriétés antimicrobiennes, antivirales et antibiotiques. Il fournit également des effets décongestionnants et expectorants. Bien que le mécanisme exact de fonctionnement de l’ail ne soit pas connu, il contient une quantité massive d’enzymes actives, de soufre, de sélénium et d’autres antioxydants. Lorsque l’ail est broyé ou haché finement, il libère de l’allicine, un puissant agent antibactérien et antimicrobien qui n’est présent qu’une courte période après son écrasement et avant sa cuisson. Essayez d’écraser un clou de girofle, et hachez finement. Vous pouvez soit en avaler avec un verre d’eau (attention si vous avez un estomac sensible), soit avec de la nourriture.
  • Remèdes à base de plantes – Les remèdes à base de plantes tels que l’échinacée et le sureau ont montré qu’ils luttaient contre les infections virales, et réduisaient l’inflammation et d’autres symptômes. En outre, l’échinacée combat la levure et d’autres microbes qui peuvent compliquer le rhume et la grippe. Cependant, soyez prudent lorsque vous prenez de l’échinacée ; cela peut aggraver certaines réponses auto-immunes. D’autres herbes qui fonctionnent bien comprennent le maoto, les racines de réglisse, l’antiwei, le ginseng nord-américain, les baies, les plantes extraites de l’acide carnosique, la grenade, le thé de goyave et le Bai Shao. Il existe de nombreuses preuves scientifiques concernant l’efficacité de plusieurs de ces thérapies complémentaires pour le rhume.
  • L’huile d’origan et autres huiles essentielles – Elles sont d’excellents outils à garder à portée de main pour aider à combattre les maux de gorge, apaiser la toux, nettoyer les sinus encombrés et combattre les infections des sinus. Essayez l’huile d’origan dans des capsules, ou ajoutez de l’huile de menthe poivrée ou de l’essence de girofle dans de l’eau chaude pour purifier l’air et dégager les sinus. L’huile de menthe poivrée contient du menthol, un ingrédient que l’on trouve dans les bâtonnets topiques qui aident à soulager la congestion. Une étude in vitro de 2003 a montré l’activité antivirale de l’huile de menthe poivrée. Ces huiles aident également à tuer toutes les infections bactériennes dans les fosses nasales et les sinus. Selon un article de 2010, l’huile d’eucalyptus a des propriétés antivirales et antimicrobiennes. L’huile d’eucalyptus inhalée ou prise par voie orale avec son composant principal, le 1,8-cinéole, peut combattre les virus et les problèmes respiratoires tels que la bronchite. L’eucalyptus est également utilisé sous forme de compresse fraîche pour réduire la fièvre.
  • Le fer – C’est aussi un nutriment puissant et nécessaire, à avoir chez soi. Trop peu de fer peut affecter profondément le système immunitaire, et même si vous n’êtes pas manifestement anémique, un niveau cliniquement bas de fer peut être responsable d’une diminution de la fonction immunitaire. C’est pourquoi les végétaliens et les végétariens, malgré leurs pratiques apparemment saines, finissent souvent malades. Beaucoup de végétariens ne peuvent pas transformer les formes végétales de fer en fer « hème » utilisable dont le corps a besoin. Il existe littéralement des centaines d’études qui relient les faibles niveaux de fer dans le corps à une augmentation des infections. Donc, si vous ne mangez pas beaucoup de viande, assurez-vous de manger un bifteck ou un hamburger juteux avec de la viande de pâturage, vous vous rendrez compte que c’est tout ce dont vous avez besoin pour vous débarrasser de la grippe, et en profiter dans le même temps !

Bien que la communauté médicale traditionnelle et les médias puissent vous faire croire que vous ne serez pas en mesure de lutter contre la grippe par vous-même, vous pouvez vous défendre en utilisant différentes options de style de vie sain. L’immunité naturelle, utilisant les défenses de votre corps, est toujours l’arme la plus puissante contre la maladie.

Même si vous avez été exposé et que vous pensez que vous pourriez succomber à la grippe, vous pouvez faire beaucoup de choses pour renforcer votre système immunitaire, raccourcir la maladie et atténuer les symptômes.

Le traitement conventionnel de la grippe devrait être votre dernier choix, cependant, si vous avez des maladies chroniques ou un système immunitaire affaibli, consultez votre médecin immédiatement pour un traitement. De plus, si vous présentez des symptômes grippaux ou des complications graves, consultez immédiatement un médecin. Le virus de la grippe en particulier cette année semble être responsable de beaucoup de complications et d’hospitalisations.

Restez en bonne santé, mes amis !

 

 

 

Les références :

http://www.progressivehealth.com/does-eating-sugar-increase-your-risk-of-influenza.htm

http://ajcn.nutrition.org/content/26/11/1180.abstract

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27055821

https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/08/15/good-bacteria-fight-the-flu.aspx

https://draxe.com/flu-natural-remedies/

A propos Détective Nutrition

Mike Geary est spécialiste en nutrition certifié et entraîneur personnel certifié depuis plus de 15 ans. Il étudie la nutrition et l'entraînement depuis près de 25 ans, depuis qu'il est jeune adolescent. Mike est originaire de Pennsylvanie, mais amoureux de la montagne il réside maintenant dans l'Utah. Mike est un passionné d'aventure et quand il ne passe pas son temps à faire du ski, du VTT, de la randonnée ou du paddleboard sur le lac, il apprécie le parachutisme, le rafting, le pilotage d'un avion de chasse italien (sérieux), la plongée sous-marine, de l'héli-ski et Voyager à travers le monde tout en appréciant l'apprentissage de différentes cultures. À l'âge de 40 ans, Mike se sent maintenant plus sain, plus fort et plus énergique qu'à l'âge de 20 ans... Tout cela en raison d'un mode de vie sain et d'une excellente nutrition !

Vérifier également

7 Aliments « GRAS » qui peuvent vous aider à obtenir un ventre plat (Certains d’entre eux vont vous surprendre !)

Ces 7 super aliments surprenants (mais sains) peuvent effectivement aider à brûler plus vite les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *